classe de primaire
© contrastwerkstatt – Fotolia.com

Article publié le 7 octobre, mis à jour le 11 octobre

Depuis le 4 octobre, les élèves du CP au CM2 de 47 départements français sont autorisés à ôter le masque en classe. Ce lundi 11 octobre, 21 nouveaux départements viennent s’ajouter à la liste, portant à 68 le nombre de départements ayant mis fin au port du masque obligatoire pour les écoliers.

Les 21 nouveaux départements concernés par la fin du masque obligatoire à l’école sont : les Hautes-Alpes, l’Aube, la Haute-Corse, le Doubs, l’Eure-et-Loir, la Haute-Garonne, la Gironde, I’lle-et-Vilaine, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Nord, l’Oise, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Orientales, le Bas-Rhin, la Savoie, le Territoire de Belfort, La Réunion et Mayotte.

Dans les collèges et les lycées, les règles du port du masque en intérieur restent inchangées. Même scénario pour les personnels de l’Education. Ces derniers doivent continuer de porter le masque en intérieur. Fin septembre, Jean-Michel Blanquer avait estimé « prématuré » de le retirer.

La liste de départements où les élèves pourront retirer le masque sera actualisée toutes les semaines, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, avait également souligné le ministre de l’Education nationale. Seront concernés les départements où le taux d’incidence se sera stabilisé sous le seuil de 50 cas pour 100 000 habitants pendant cinq jours consécutifs. A ce jour, 34 départements, dont Paris et le Var, sont toujours soumis à l’obligation du port du masque à l’école.

Annoncée fin septembre par Gabriel Attal, la fin du masque obligatoire pour les écoliers dans les départements aux faibles taux d’incidence avait inquiété beaucoup de parents et de professionnels de santé.

Suite à un sondage réalisé par Ipsos France en octobre 2021, 58% des Français se disent néanmoins favorables à la fin du port du masque obligatoire dans les écoles. Un allègement du protocole sanitaire qui convainc donc plus de la moitié des Français.