CC : AntonioGuillem | Getty Images

Pouvez-vous vous présenter ?

J’ai 26 ans. J’ai effectué une classe préparatoire littéraire, une licence d’allemand et une licence en sciences du langage puis me suis expatriée en Allemagne pendant 4 ans où j’ai notamment fait un master en linguistique.

Boursière sur critères sociaux et au mérite pendant ma licence, j’ai enseigné en tant qu’Emploi d’Avenir Professeur en collège pendant ma troisième année de licence et un an en collège en Allemagne comme assistante de langue.

Je suis admissible à l’agrégation externe d’allemand. Nous avons passé les écrits une semaine avant le confinement.

Par ailleurs, je suis admise au CAPES d’allemand de la session 2019 et en report de stage pour préparer l’agrégation. Je suis assistante d’éducation (surveillante) à la vie scolaire d’un lycée.

Comment avez-vous préparé votre agrégation d’allemand ? quelles étaient les dates et épreuves prévues au départ pour le concours ?

J’ai préparé les épreuves d’agrégation (1) en suivant une préparation à l’université. C’est une véritable chance car tout le monde ne peut pas en bénéficier pour des raisons professionnelles et géographiques. J’ai eu la chance de pouvoir moduler mon emploi du temps au lycée en fonction des cours à l’université.

Il n’y a aucun changement d’épreuves pour les oraux de l’agrégation externe qui se déroulent à Paris pour tous les candidats du 22 juin au 11 juillet. Les oraux devaient se dérouler à partir de fin mai, ils ont donc été retardés de quelques semaines pour des raisons organisationnelles.

Aux oraux de l’agrégation externe, nous avons une leçon et une explication de texte sur programme ainsi que des épreuves de traduction vers le français et vers l’allemand accompagnées d’une épreuve de grammaire.

La crise du covid-19 arrive : quelles répercussions sur votre quotidien, sur vos révisions ?

Avant tout, il faut savoir que les situations personnelles des candidats passant l’agrégation externe sont très diverses. On a tendance à penser que les candidats sont fraîchement diplômés, or ce n’est pas le cas. Beaucoup ont déjà plusieurs années d’expérience devant eux et ne remplissent pas encore les conditions pour passer l’agrégation interne, d’autres passent les deux agrégations. D’autres personnes sont déjà titulaires d’un doctorat ou d’une expérience professionnelle à l’étranger et préparent ce concours. De fait, les situations matérielles et personnelles sont très diverses.

Dans mon cas, le confinement a entraîné un rétrécissement drastique de mon espace de travail. Je vis dans l’Est de la France, dans une grande ville où les loyers sont chers et nous habitons à deux dans un studio de moins de 20 mètres carrés. J’avais pour habitude de beaucoup travailler en bibliothèque. D’un jour à l’autre, j’ai dû assurer le télétravail ainsi que la préparation du concours dans cette pièce exiguë que je partage avec mon conjoint. Les premières semaines, je me suis accrochée et j’ai essayé de m’entraîner à l’oral de manière asynchrone, les séances en visioconférence n’étant pas compatibles avec mes conditions de vie. Les semaines passant, ma motivation a commencé à baisser en raison de l’impossibilité de m’isoler pour préparer les épreuves orales.

Avez-vous songé à un moment à renoncer ?

Jamais, car cette année de préparation représente un grand sacrifice du point de vue personnel et professionnel. J’ai obtenu un report de stage pour préparer ce concours et j’ai toujours été déterminée à me battre jusqu’au bout. Venant d’un milieu socio-économique très modeste, j’ai toujours connu des situations qui auraient pu mettre en péril mes études et jusqu’ici, mon parcours s’est toujours bien passé.

Quand aurez-vous vos résultats, et si vous êtes admise, savez-vous quel devrait être votre processus de titularisation ?

Les résultats devraient paraître autour du 13 juillet. Le processus de titularisation devrait être le même que d’habitude puisque nous avons passé les oraux d’admission : validation d’un master MEEF et rapport positif de l’établissement d’affectation et de l’inspection.

Le prénom a été changé dans le chapô

note 1 : « Sujets des épreuves d’admissibilité capes et agrégation 2020 », La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), avril 2020. Consulté le 29/06/2020. URL: http://cle.ens-lyon.fr/allemand/se-former/programmes-des-concours/sujets-des-epreuves-dadmissibilite-capes-et-agregation-2020