A l’occasion d’une visite dans une école à Mulhouse le 23 février 2024, la ministre de l’Education nationale a annoncé qu’une formation de deux jours sera proposée aux enseignants de CP et de CE1 en juin prochain. L’objectif : les préparer à la généralisation de la méthode Singapour qui aura lieu dès la rentrée de septembre 2024 dans les écoles de France.

Cette « méthode Singapour », annoncée initialement par Gabriel Attal lorsqu’il était encore ministre de l’Education nationale, fait partie des mesures fortes pour relever le niveau des élèves, jugé insuffisant. Cette approche a été dévoilée dans le cadre du « choc des savoirs », début décembre 2023. Elle fait notamment suite aux résultats de la dernière étude PISA marquée par une chute vertigineuse du niveau en mathématiques des élèves français.
Pour le gouvernement, la priorité est ainsi de « remettre de l’exigence » à l’école, au collège et au lycée. 

Cette méthode, à trois étapes, vise à passer de la manipulation, à la verbalisation, puis à l’abstrait, soit à l’utilisation de chiffres et de symboles. Les élèves manipulent par exemple des objets tels que des cubes ou des jetons puis le professeur les remplace par des images ou des dessins réalisés en classe avant de laisser place aux chiffres. La manipulation d’objets permet ainsi à l’élève de comprendre les concepts mathématiques de manière pratique et visuelle, tandis que la verbalisation l’encourage à exprimer ses idées ou son raisonnement. Enfin, l’abstraction le mène à appliquer ces connaissances. Cette méthode est déjà utilisée dans certaines écoles de France, et selon la ministre « les premiers résultats sont déjà là ».

Une série pour mieux comprendre la méthode Singapour

Afin de mieux comprendre et appréhender la démarche Singapour, le site Eduscol met à disposition des enseignants une série composée de trois épisodes. Elle permet de « mieux comprendre les principes sous-jacents à cette approche et la stratégie française pour l’adapter à l’enseignement des mathématiques en France », précise le ministère de l’Education nationale. Le premier épisode a été diffusé fin janvier. Il s’adressait à tous les personnels intéressés par l’enseignement des mathématiques, et tout particulièrement aux professeurs des écoles et aux professeurs de mathématiques enseignant en collège.

Toutefois, cette annonce de 2 jours de formation pour les enseignants de CP et de CE1 a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux :

https://twitter.com/NumeriKinstit/status/1761818002566107564
https://twitter.com/zouzoubchka/status/1761045733577241006

Image d’accueil : Getty