Getty

Chaque semaine, le ministère de l’Education nationale publie les chiffres de contaminations à l’école. Au niveau national, selon le dernier bilan daté du 13 novembre, 12 487 élèves ont été testés positifs au Covid sur les 7 derniers jours, avec 2838 élèves contaminés en 24h. Du côté des personnels, on dénombre 2223 contaminations sur les 7 derniers jours, avec 476 cas supplémentaires en 24h.

A titre de comparaison, dans le précédent bilan, celui du vendredi 6 novembre, 3528 élèves ont été déclarés positifs au Covid-19 et 1165 du côté des personnels. Des chiffres en forte hausse.

Créteil : 1031 élèves ont été testés au Covid-19 en 7 jours

L’académie de Créteil a, elle aussi, constaté une forte hausse de contaminations dans ses établissements scolaires. D’après le dernier bilan, 1031 élèves ont été testés au Covid-19 sur les 7 derniers jours contre 213 la semaine précédente. Du côté des personnels, ils sont 257 contaminés dans l’académie de Créteil contre 100 une semaine auparavant.  

Autre constat : le nombre de contaminations dans « l’académie de Créteil avait baissé pendant les vacances scolaires », d’après un article publié dans Actu.fr. Toutefois, il est « revenu à un niveau encore plus élevé en l’espace de deux semaines seulement » ajoute l’article.
Par ailleurs, d’après le dernier bilan, 18 classes sont actuellement fermées dans l’académie de Créteil, principalement en Seine-et-Marne. En revanche, toutes les écoles sont ouvertes.

Des établissements toujours ouverts

Jeudi 12 novembre, lors d’une conférence de presse menée par Jean Castex sur la situation sanitaire du pays, le ministre de l’Education a réaffirmé sa volonté de laisser les établissements scolaires ouverts. Seuls les lycées peuvent bénéficier d’un protocole sanitaire renforcé avec 50% des enseignements à distance « afin de garantir le maintien d’un lien fort avec la classe ». Jean-Michel Blanquer a néanmoins déclaré que « la présence à 100% reste souhaitable », ajoutant que « si la configuration des classes ou tout autre raison ne le permet plus, alors chaque établissement peut mettre en place des solutions hybrides ».

Ces dernières semaines, la communauté éducative s’est beaucoup plaint des conditions sanitaires dans les établissements scolaires. Une grève nationale a même eu lieu ce mardi 10 novembre pour réclamer un renforcement des mesures sanitaires notamment pour le collège, « grand oublié des annonces ministérielles », avait déclaré le SNES-FSU.