Sélectionner une page

Les pratiques artistiques à l’école

Pratiques, horaires, dispositifs, objectifs : le point sur l’éducation artistique à l’école.

Les pratiques artistiques à l’école
apprendre le piano vite et bien
Source : https://pixnio.com

En lançant en 2018 un ambitieux plan d’action, en collaboration avec le ministère de la culture, le ministère de l’Éducation nationale souhaitait « placer les arts et la culture au cœur de l’École car cela permet aux élèves de développer leurs cinq sens et leur connaissance concrète du réel ». En d’autre termes, faire en sorte que les pratiques artistiques et culturelles stimulent la créativité, l’expression, et l’imagination des élèves, tout en favorisant l’autonomie, la découverte de soi et les interactions avec les autres.

Ainsi, chaque semaine, les élèves bénéficient dès le CP et jusqu’en CM2 de 2 heures d’enseignements artistiques consacrées à l’éducation musicale et aux arts plastiques. Ces 2 heures hebdomadaires sont complétées par au moins deux temps forts culturels dans l’année, comme la fréquentation d’un musée, d’un cinéma, d’un monument du patrimoine, et par des initiatives en faveur de la lecture et du chant chorale. Pour réaliser les ambitieux objectifs du plan gouvernemental, ces enseignements peuvent être enrichis par des ressources. In fine, cela doit permettre à tous les élèves  « de se constituer une culture personnelle riche et cohérente tout au long de leur parcours scolaire, de développer et renforcer leur pratique artistique et enfin de leur permettre la rencontre des artistes et des œuvres, la fréquentation de lieux culturels » comme le précise la charte pour l’éducation artistique et culturelle affichée dans tous les établissements.

Les arts plastiques pour prendre confiance en soi

Pour Mélanie H. professeure des écoles en cycle 2, les arts plastiques « permettent aux élèves de se construire à partir d’ éléments du langage artistique (forme, couleur, matière..) et de développer la motricité fine grâce à la tenue du crayon, au découpage, au traçage, que ce soit en dessin, en peinture, en collage, en modelage etc ». Cela leur permet également dans leur formation personnelle « de s’engager dans une approche sensible et curieuse, de façonner progressivement leur intelligence, cela habitue au travail personnel et éveille leur goût de la découverte ».

La musique et le théâtre comme moyens d’écoute et d’expression

Apprendre à jouer d’un instrument, ou simplement écouter une musique pour en dissocier les instruments à cordes, à vent, les percussions et autres bois, est un défi qui sollicite plusieurs sens et qui participe à la formation de l’intelligence de l’élève. Outre l’acquisition de connaissances musicales, l’apprentissage de la musique favorise le développement de plusieurs compétences, comme la concentration et la mémoire.  

Grâce au théâtre, c’est l’expression corporelle qui est mise en avant. « Avec l’art dramatique on pousse les enfants à prendre conscience de leur corps, à se mouvoir dans l’espace et à être à l’écoute des sensations » explique Mélanie H.

A travers l’éducation musicale et le théâtre, les enseignants vont d’abord chercher à mettre l’accent sur les capacités d’écoute et d’expression des élèves. « Même si cela semble compliqué, on cherche davantage le côté ludique. Pour faire comprendre à mes élèves ce que pouvait apporter le théâtre, je leur ai fait réciter quatre vers d’une poésie en faisant des gestes. Ca les amuse et moi aussi », reconnaît l’enseignante de 35 ans.

L’éducation à l’image

L’éducation à l’image est également cruciale. Elle a pour but « d’améliorer la capacité d’analyse et critique des élèves, de développer leur imaginaire de leur permettre de rêver et aussi d’inventer leurs propres histoires » ajoute Mélanie H. Deux initiatives pédagogiques cinéma vont en ce sens.

Fruit d’un partenariat entre le CNC, le ministère de l’éducation nationale et les collectivités territoriales,  « École et cinéma », permet aux élèves, depuis une vingtaine d’années, de découvrir des films de qualité, patrimoniaux et contemporains, choisis avec le CNC et projetés dans des salles de cinéma partenaires. Les projets comprennent une préparation et une exploitation en classe autour de la projection en salle. Autre collaboration avec le CNC, L’atelier cinéma vise quant à lui à « apprendre aux élèves les rudiments de l’écriture scénaristique, de la réalisation et du montage il a pour objectif d’intégrer l’éducation à l’image dans le parcours scolaire de tous les enfants », explique le CNC.

Mais aujourd’hui, les pratiques artistiques des enfants restent très inégales en fonction de leur milieu social et de l’endroit où ils se situent sur le territoire. Le Plan mercredi a ainsi pour objectif de développer les arts à l’école et sur les temps périscolaires, la priorité du ministère de l’Education national étant d’atteindre 100 % du déploiement du dispositif d’éducation artistique et culturelle d’ici la fin du quinquennat.

Bon à savoir : Chaque année, à l’école primaire, les élèves consacrent 10 % de leur temps scolaire aux enseignements et aux pratiques artistiques 

1 commentaire

  1. Et la danse dans tout çà!
    Est-ce uniquement du domaine de la motricité, donc de l’EPS!
    Et la démarche de création, n’est-elle pas une démarche d’apprentissage!Signaler un abus

    Réponse

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernier Reportage

Chargement...