Au bac 2021, une spécialité supplémentaire sera proposée aux lycéens. Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a en effet annoncé ce mardi sur RMC la création d’un enseignement de spécialité sport pour la rentrée prochaine. Il sera intitulé « éducation physique, pratiques et culture sportives ».

Cet enseignement, qui sera pris en compte ensuite dans Parcoursup, « dépassera le champ strict de la pratique sportive. En plus des enseignements en éducation physique et sportive, il intégrera d’autres champs disciplinaires (sciences, humanités…) en associant des apports pratiques et des contenus théoriques », a précisé le ministère de l’Éducation dans un communiqué de presse.

Santé, enseignement, gestion, recherche…

Cette nouvelle spécialité permettra d’aider les élèves qui veulent « par exemple, faire un métier dans le sport ». A trois ans des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, elle offre ainsi aux jeunes des « perspectives de parcours d’études et d’insertion professionnelle dans de nombreux secteurs tels que les métiers de la santé et du bien-être, l’enseignement, l’entraînement, la gestion, la communication, le secteur événementiel, la recherche et la sécurité », poursuit le communiqué.

Mise en place dans « un à trois établissements par académie »

Cette spécialité pourra être choisie par les élèves de seconde dans « les vœux qu’ils formuleront au deuxième trimestre de l’année scolaire 2020-2021 ». Celle-ci sera mise en place progressivement « d’abord en classe de première et dans un à trois établissements par académie, ce qui représentera à la rentrée 2021, à l’échelle nationale, environ une centaine d’établissements publics et privés sous contrat », indique le ministère. En 2022, elle sera élargie aux classes de terminale de ces mêmes établissements et ouvert à de nouveaux lycées en classe de première.