Les Extatiques, l’exposition d’art contemporain entière gratuite, signe son grand retour du 26 juin au 4 octobre 2020. Nouveauté cette année : l’exposition se tient sur l’esplanade de la Défense, mais aussi dans les jardins de La Seine Musicale. Les 69 œuvres d’art qui composent cette manifestation sont situées en plein air et accessibles à tous. Beaucoup d’entres elles ont été conçues spécialement pour l’occasion.
Une quinzaine d’artistes tels que Fabrice Hyber, Elsa Sahal, Matteo Nasini ou encore Carlos Cruz-Diez ont souhaité participer à cet événement. Parmi les œuvres exposées, le visiteur peut également admirer « Le Pouce » de César, « Les Doubles lignes indéterminées » de Bernar Venet, « Le Bassin » de Takis, « Les Personnages Fantastiques » de Joan Miro, « L’Araignée Rouge » d’Alexander Calder.

Pour cette édition, l’accent est particulièrement mis sur les cinq sens et le rapport à la nature. Des œuvres comme « Le jour où les fleurs ont gelé », de Julie C. Fortier, ou « Screwd Harmonies » de Matteo Nasini, offrent par exemple une expérience sensorielle au visiteur, mettant respectivement l’accent sur l’odorat et l’écoute. Felice Varini teste, quant à lui, notre vision en ayant installé une anamorphose d’ellipses tricolores sur les façades du bâtiment. L’œuvre, intitulée « Arcs d’ellipses jaunes rouges et bleus », se compose ou se décompose à mesure que bouge le visiteur, faisant de lui et de sa perception l’élément central.

Cette exposition offre une promenade ludique dans l’art contemporain où les œuvres se découvrent les unes après les autres. Un retour en douceur vers la culture, fortement frappée par la crise sanitaire liée au Covid-19.

https://twitter.com/franckboucher/status/1276147709079179264