Educatec Educatice 2019 : gestion du stress, classe renversée et réalité virtuelle à l’honneur

Ateliers de relaxation pour enseignants stressés, classe renversée ou démonstration de réalité virtuelle étaient au programme de la dernière journée du salon Educatec Educatice 2019.

L’édition 2019 du salon de l’innovation pédagogique Educatec Educatice s’est achevée à Paris vendredi 22 novembre. Focus sur quelques moments forts de cette dernière journée.

Une conférence « renversée »

Jean-Charles Cailliez, enseignant et chercheur en biologie cellulaire et moléculaire, est un spécialiste de la classe inversée, qu’il pratique depuis des années avec ses étudiants. Ce biologiste passionné d’innovation pédagogique va désormais plus loin en proposant à ses élèves une classe « renversée », un cours où « les élèves font tout et le professeur ne fait rien ». C’est ainsi qu’il a lui-même défini le concept lors de la conférence Innover en renversant la classe.

En classe renversée en effet, ce sont les étudiants qui font le cours, les devoirs et les corrections. En début d’année, Jean-Charles Cailliez leur dévoile simplement les titres des chapitres du programme de biologie. Charge ensuite aux étudiants, répartis en petits groupe, de construire les contenus des chapitres, en s’aidant de livres, de sites internet ou de recherches personnelles. Chaque groupe doit ensuite présenter son travail à l’oral… avec le « ping-pong », le « karaoké » ou encore l’ « éclipse ». Ces modes de restitution mis en place par Jean-Charles Cailliez, permettent, par leur côté innovant, de favoriser l’attention et la créativité des élèves. Dans le « ping-pong », par exemple, deux élèves du groupe doivent réaliser leur présentation en prononçant, tour à tour, une seule phrase. Dans le « karaoké », le groupe B doit tenter de présenter le diaporama créé par le groupe A…

Mais l’inversion des rôles ne s’arrête pas là. Dans la classe renversée de Jean-Charles Cailliez, les élèves donnent également des devoirs au prof. Et les corrigent une fois rendus ! L’enseignant devient élève, et vice-versa.

La réalité virtuelle pour découvrir le monde

Image issue de la visite « Places of faith around the world »

Sur le stand de l’académie de Versailles se tenait un atelier de découverte de l’application de réalité virtuelle Expéditions. Gratuite et destinée aux enseignants, cette application créée par Google permet de guider ses élèves à travers des milliers de panoramas en réalité virtuelle : Grande Muraille de Chine, temples aztèques et mayas, fonds sous-marins des Galapagos, Egypte ancienne ou même milieu intersidéral !

Image issue de la visite « Voyage vers la lune en 1966 »

Pour visionner les panoramas en réalité virtuelle, les élèves ont besoin d’un téléphone et d’un cardboard, une visionneuse trouvable à moins de 10 euros, ou que l’on peut même fabriquer soi-même grâce à un tutoriel disponible sur internet. Ils peuvent ensuite se connecter en réseau avec l’appareil de l’enseignant. Ce dernier garde à tout moment le contrôle de la visite, avec la possibilité de la mettre sur pause, d’attirer l’attention des élèves sur un point précis, ou encore de changer de panorama.

Ceux qui souhaitent aller plus loin peuvent même créer leurs propres visites, grâce au site Tour Creator. Il leur suffit d’importer les images 360° de leur choix, ou même leurs propres photos capturées avec la fonction Panorama de leur smartphone.

Relaxation pour enseignants stressés

La dernière journée d’Educatec Educatice mettait également à l’honneur plusieurs méthodes de gestion du stress. L’association française de TTT (prononcer « tititi », pour Trauma Tapping Technique), est notamment venue faire connaître cette méthode née en République Démocratique du Congo et au Rwanda, initialement pour aider les populations victimes de stress post-traumatique.

Très simple à pratiquer en classe ou chez soi, le « tititi » consiste à tapoter avec la main plusieurs points du corps correspondant aux méridiens de la médecine traditionnelle chinoise. Cela permet d’évacuer les émotions négatives liées au stress ou à un traumatisme.

L’association Be Present 95 a quant à elle animé un atelier consacré à la méditation en classe, donnant plusieurs idées d’activités relaxantes et bienveillantes à réaliser avec ses élèves. Telle la cohérence cardiaque par exemple, une technique de respiration facile à mettre en œuvre en cours, de nombreuses vidéo Youtube proposant des exercices à réaliser en cinq minutes maximum.

Autre exercice à mettre en place avec les élèves, la fleur des sens, qui permet aux jeunes élèves de se recentrer en prenant conscience de leurs propres sensations.

 

Partagez l'article

1 commentaire sur "Educatec Educatice 2019 : gestion du stress, classe renversée et réalité virtuelle à l’honneur"

  1. Françoise Profdoc  5 décembre 2019 à 11 h 24 min

    Merci pour ce résumé, notamment des 2 derniers ateliers auxquels j’ai moi aussi participé, en retenant la méthode du TTT pour calmer mes lycéens stressés avant un examen, puis l’activité du « commérage positif » pour une séquence en CESC sur la bienveillance entre élèves (2 personnes assises discutent en 1′ des atouts d’une troisième assise en face d’eux pour les entendre mais de dos pour ne pas être fixée du regard et pouvoir réagir à sa guise).Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.