Les jeunes se mobilisent pour le climat

Depuis le 15 février dernier, les collégiens, les lycéens et les étudiants français manifestent en faveur de l’environnement. Ils rejoignent ainsi le mouvement initié par Greta Thunberg.

© Capture d’écran Twitter

Ce vendredi 15 février, ils étaient un millier de jeunes à s’être réunis devant le Ministère de la transition écologique à Paris. L’acte I de la « grève scolaire pour le climat » a été voté le 8 février dernier, lors d’une assemblée générale au campus de Jussieu. Dès lors, les étudiants français prennent part au mouvement européen de lutte contre le réchauffement climatique.

L’appel de Greta Thunberg

Greta Thunberg est une adolescente suédoise de 16 ans, qui manifeste tous les vendredis devant le parlement à Stockholm, pour le climat. Depuis l’été dernier, cette lycéenne demande à son pays « d’agir concrètement contre le changement climatique et de respecter ses engagements », notamment ceux pris lors de la COP 21 à Paris, comme la réduction des émissions de carbone. Le 14 décembre 2018, la jeune Greta s’est même exprimée lors de la COP 24 en Pologne. Son discours sur le dérèglement climatique a fait des émules, et depuis d’autres jeunes du monde entier ont rejoint son mouvement « Fridays for future ».

Les jeunes Australiens sont ainsi les premiers à avoir été sensibles au mouvement de Greta Thunberg. Et, dès le 29 novembre, trois adolescentes australiennes publiaient une tribune, dans laquelle elles appelaient d’autres jeunes Australiens à se mobiliser pour le climat. Dès lors, naissait le « School strike 4 climate » en Australie.

Depuis le début de l’année 2019, c’est en Europe que les jeunes se sont appropriés le combat pour le climat. D’abord en Belgique où, dès le 10 janvier, apparaissait le mouvement « Youth For Climate ». A travers une page Facebook, les jeunes Belges s’informent sur les actions à venir. Le 24 janvier dernier, une grande manifestation avait lieu devant le Parlement européen de Bruxelles. Même constat en Allemagne ou en Suisse, où de nombreuses manifestations mobilisent les jeunes pour le climat. Là aussi, c’est avec le #FridaysForFuture que les lycéens et les étudiants s’informent des actions en cours et à venir.

Vendredi 22 février, pendant qu’Emmanuel Macron recevait Greta Thunberg, une manifestation lycéenne et étudiante pour le climat avait lieu à Paris. En France, le mouvement national a débuté début février, avec une première manifestation organisée à Nantes. Les jeunes qui manifestent prévoient d’ailleurs de communiquer leurs exigences au gouvernement chaque vendredi jusqu’au 15 mars.

À cette date, une grève mondiale pour le climat est organisée, et 87 évènements sont d’ores et déjà prévus dans des établissements français. Un kit pédagogique a même été créé à l’occasion de cette « journée de mobilisation de la jeunesse à l’urgence climatique ».

 

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.