Moins de la moitié des étudiants obtiennent une licence en 3, 4, ou 5 ans

Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche fait l'état des lieux chiffré du système éducatif français, de ses évolutions et de ses moyens. Focus sur les parcours de réussite en licence et l'entrée en master à l'Université.

Dans son état des lieux qui vient d’être publié, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche indique que la faculté attire de nombreux jeunes bacheliers. L’entrée en licence reste leur choix numéro un, notamment en formation générale et de santé. Mais un peu plus d’1/4 des étudiants en licence obtiennent leur diplôme du premier coup.

Ce faible constat de réussite s’explique par deux facteurs :

Le premier est le fort taux d’abandon en cours de scolarité. En effet, 45% des bacheliers inscrits en L1, ne le sont plus deux ans après. Si 1% des décrocheurs se réinscrivent dans d’autres formations universitaires (école d’ingénieur, de management ou de gestion par exemple), ou en IUT (2%), une grande majorité quitte définitivement les bancs de la fac (42%). Il faut également noter que les bacheliers technologiques et professionnels sont « nettement plus nombreux que les bacheliers généraux à abandonner leur formation avant la troisième année ».

44% c’est le taux de réussite en licence en 3, 4, ou 5 ans des étudiants inscrits

L’obtention de la licence dépend également du type de baccalauréat passé. D’après le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, « les bacheliers généraux réussissent mieux que les bacheliers technologiques et professionnels ». Ainsi, plus de la moitié des bacheliers généraux obtiennent leur licence en 3, 4, ou 5 ans. Les bacheliers technologiques ne représentent que 20% d’entre eux.  Quant aux bacheliers professionnels, seulement 7% réussissent à décrocher leur licence.

 

Part des diplômés en licence qui poursuivent en master

Trois étudiants sur quatre ayant obtenu leur licence poursuivent en master l’année suivante. Parmi ces étudiants qui s’inscrivent en M1, 52% obtiennent leur diplôme à la fin des deux années d’études en master. Ils sont 62% à l’obtenir avec une année supplémentaire. Les résultats révèlent une nette progression de la réussite des étudiants en première année de master, mais aussi un taux plus élevé d’étudiants réussissant leur passage du M1 au M2.

 

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.