© Getty Images

Face à la recrudescence de l’épidémie, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé hier soir, mercredi 23 septembre, des mesures restrictives dans les zones d’alerte renforcée, et dans les zones d’alerte maximale. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont ainsi interdits sur la voie publique, et les bars et restaurants totalement fermés durant deux semaines au moins à Aix-Marseille et en Guadeloupe. Rien n’a cependant été annoncé pour l’école et l’université, ce qui suscite la colère des enseignants, et également des médecins :

Sur France Inter ce matin, Philippe Juvin, professeur de médecine, chef des Urgences de l’Hôpital Pompidou, déclare ainsi : « il est vraiment temps que le ministre de l’Education nationale se mette au travail.  » Il cite également des chiffres alarmants :

Alors que le protocole sanitaire à l’école a été allégé depuis deux jours, les enseignants sont à la fois inquiets et en colère :

https://twitter.com/ptitangel31/status/1308826286798843904