© Getty Images

Pour Jean-Michel Blanquer, cette rentrée scolaire a été « inédite », non seulement pour « la France mais aussi pour la plupart des pays du monde du fait des circonstances sanitaires. », a-t-il déclaré au début de son audition à l’Assemblée nationale ce mardi 8 septembre. Le ministre de l’Education nationale s’est dit « heureux » et a placé le bilan de la rentrée scolaire « sous le signe de la joie ». « Cette rentrée des classes s’est passée dans la joie, une joie même amplifiée par le fait que tout le monde a bien compris que l’école est fondamentale et qu’il était important de la retrouver », a-t-il commenté.

Lors de son audition, Jean-Michel Blanquer a en profité pour rappeler la procédure à suivre en cas de contamination au coronavirus : « Isolement de la personne, remise de la liste des personnes contacts à l’ARS, dépistages rapides et systématiques des cas contacts. Ainsi, l’analyse de ces résultats conduira les autorités sanitaires, en lien avec le préfet et le recteur, à envisager les mesures éventuelles de fermetures temporaires. »

Une résidence étudiante confinée

À ce jour, près d’une semaine après la rentrée, 28 établissements scolaires – sur un peu plus de 60.000 – et 260 classes sont actuellement fermés en France à cause de l’épidémie de coronavirus. Ces chiffres devraient inévitablement augmenter dans les jours à venir. « C’est le genre de chose que nous attendions. C’est un chiffre qui est forcément en progression, il va probablement être plus élevé au cours des prochains temps », a-t-il déclaré la veille lors d’une soirée spéciale « Rentrée face au Covid-19 » sur BFMTV.  

Le ministre n’avait pas tort : dès le lendemain, le mardi 8 septembre, d’autres écoles ou classes ont dû être fermées. C’est par exemple le cas de la résidence étudiante de l’ICAM Toulouse qui a été confinée suite à 15 étudiants testés positifs au Covid-19. L’école d’ingénieurs a donc décidé de suspendre ses cours en présentiels et de les assurer entièrement à distance. Un dépistage généralisé de l’ensemble des étudiants de l’lCAM sera prochainement prévu.

Un congé parental en cas de fermeture d’école 

Jean-Michel Blanquer est bien conscient que ces fermetures d’écoles mettent de nombreux parents en difficulté, notamment ceux qui ont de jeunes enfants. C’est pourquoi, il a déclaré sur BFMTV que « de nouvelles mesures seront annoncées par le Premier ministre dans un prochain temps, probablement cette semaine », ajoutant que le gouvernement travaille actuellement « sur un congé parental en cas de fermeture d’école ».