© Getty Images

Très attendu par la communauté éducative, le nouveau protocole sanitaire a été rendu public mercredi 17 juin par le ministère de l’Education nationale. L’objectif de ce document de 8 pages ? Permettre le retour de « tous les élèves » en classe dès le lundi 22 juin. Pour que cela soit possible, cette nouvelle version du protocole sanitaire a été assouplie. Plusieurs règles ont ainsi été allégées, parmi lesquelles l’utilisation du matériel de l’école et les jeux extérieurs ou encore les consignes de distanciation physique. Finie la règle des 4m2 par élève. « Dans les écoles élémentaires et les collèges, le principe est la distanciation physique d’au moins un mètre lorsqu’elle est matériellement possible », explique le document. Encore plus souple : aucune règle de distanciation ne s’impose en maternelle.

Ces nouvelles règles, considérées comme très floues par les profs et les syndicats enseignants, n’ont pas manqué de les faire réagir. Pour Laetitia Faivre, co-secrétaire du SNES-FSU Paris : « il n’y pas de directives claires concernant ce protocole. Nous demandons une clarification des procédures », peut-on lire sur FranceInfo. La co-secrétaire met également en avant la mise en place de la faisabilité du nouveau protocole : « Au collège, ce sont des classes de 24 à 28 élèves. Y a-t-il assez place pour respecter la distanciation sociale et accueillir tous les élèves ? Les équipes pédagogiques et administratives sont mises en difficultés », souligne-t-elle.

Du côté des enseignants, même son de cloche. Sur les réseaux sociaux et notamment Twitter, ils n’ont pas hésité à tacler ce nouveau protocole sanitaire :

https://twitter.com/angry_prof39/status/1273172048454483970

Dès le 22 juin, l’école redeviendra donc obligatoire pour tous les élèves – sauf les lycéens.