© Ministère de l’Education nationale

C’est le document tant attendu par la communaté éducative. Hier soir, le ministère de l’Éducation nationale a mis en ligne le nouveau protocole sanitaire à appliquer dans les écoles et les collèges.

« Notre but c’est qu’il y ait le plus d’élèves possible qui reviennent » affirme ce matin Jean-Michel Blanquer sur Franceinfo, suite à l’allocution d’Emmanuel Macron qui avait annoncé la réouverture des établissements et la présence obligatoire de tous les élèves.

Ainsi, le nouveau document préconise un assouplissement du protocole sanitaire qui sera en vigueur à partir du 22 juin. Tour d’horizon des règles à respecter.

Les nouvelles mesures à l’école et au collège

En maternelle, il n’y aura plus de distanciation physique. « Entre les élèves d’une même classe ou d’un même groupe, aucune règle de distanciation ne s’impose, que ce soit dans les espaces clos (salles de classe, couloirs, réfectoire) ou dans les espaces extérieurs » selon le ministère. Néanmoins, la distanciation physique « doit être maintenue » entre les élèves de groupes différents.

En primaire et au collège, la règle des 4m2 n’est plus en vigueur. En effet, la distanciation physique doit être d’au « moins un mètre lorsqu’elle est matériellement possible ». Cela s’applique dans les espaces clos, entre l’enseignants et ses élèves ainsi qu’entre les élèves « quand ils sont côte à côte ou face à face ».

« On essaiera de faire respecter un mètre » entre les élèves mais « on sera obligé d’avoir un peu moins d’un mètre » précisait Jean-Michel Blanquer sur Public Sénat lors de la présentation du nouveau protocole sanitaire.

En outre, le document indique que s’il n’est pas possible de respecter la distanciation dans les classes, « les élèves de plus de 11 ans » devront porter un masque dans un espace clos.

Pour les parents d’élèves, ils pourront rentrer dans l’établissement, à condition d’avoir un masque.

Les enseignants exemptés du masque pendant la classe

Autre nouveauté pour les personnels. Le port de masque reste évidemment obligatoire pour les enseignants « dans les situations où la distanciation d’au moins un mètre ne peut être garantie ». Par contre, si la distance entre les personnels et les élèves est bien respectée, l’enseignant ne sera pas obligé de porter un masque lorsqu’il fera cours.

« Lorsque le masque n’est pas utilisé, il peut être soit suspendu à une accroche isolée, soit replié sans contacts extérieur/intérieur et stocké dans une pochette individuelle » prévient le ministère.