Ecole primaire en France, salle de classe / Licence CC Wikimedia / par Marianna

Emmanuel Macron s’est adressé aux Français ce jeudi soir à 20 heures pour évoquer l’épidémie du coronavirus. Il a annoncé plusieurs mesures pour lutter contre le virus et a rappelé les gestes barrières à adopter. S’il n’a pas souhaité reporter les municipales, il a en revanche pris une décision forte : « Dès lundi, les crèches, les écoles, les collèges, les lycées, les universités seront fermés », a-t-il déclaré. Ce sont donc 12 millions d’élèves qui vont devoir rester à la maison pendant au moins 15 jours.
Ce matin, sur France Inter, le ministre de l’Éducation nationale a précisé que la fermeture des classes « ira au moins jusqu’aux vacances de printemps. » Il a aussi assuré que « le bac est maintenu ».

Sur Twitter, la fermeture des écoles a suscité bon nombre de réactions du côté des parents, des enseignants mais aussi des élèves :

« Côté élèves »

« Côté parents »

« Côté enseignants »

Mise en place de « l’école virtuelle »

Néanmoins, afin d’assurer une « continuité pédagogique », Jean-Michel Blanquer a mis en place « l’école virtuelle ». Cet outil appelé « ma classe à la maison » est piloté par le CNED, centre national d’enseignement à distance. Les élèves pourront donc « conserver le lien avec leurs professeurs » et disposer de ressources pédagogiques et d’exercices pour continuer d’avancer sur le programme scolaire.