AESH : des mesures annoncées par le gouvernement

Le gouvernement a rendu publiques les premières mesures de la proposition de loi sur l’accompagnement des élèves en situation de handicap. Elles concernent notamment les AESH.

devoirs faits

racorn – Shutterstock

Alors qu’une intersyndicale appelle les AESH à se mobiliser ce mercredi 6 février, le gouvernement a annoncé vendredi 1er février des mesures pour rendre leur métier moins précaire.

Des CDD de 3 ans pour les AESH

Lors de la discussion à l’Assemblée nationale, dans la nuit de jeudi à vendredi, d’une proposition de loi pour l’inclusion des élèves en situation de handicap, Jean-Michel Blanquer a fait voter des modifications concernant le recrutement des AESH.

Le ministre de l’Education nationale a notamment souhaité que le plan de transformation des contrats aidés précaires en contrats pérennes d’Accompagnant d’élève en situation de handicap (AESH) s’accélère. « Dès la rentrée 2019, tous les accompagnants des élèves en situation de handicap auront un contrat pérenne. Ces contrats de trois ans seront renouvelables une fois avec à la clef un CDI », a-t-il indiqué. Lors de la discussion de la proposition de loi, le ministre a ainsi précisé que « dès la rentrée prochaine, nous ne recruterons plus d’auxiliaires de vie scolaire sous contrat unique d’insertion, autrement dit il n’y aura plus de contrats aidés ».

Une « tartufferie »

Le ministre a également voulu affirmer « la pleine reconnaissance des accompagnants comme professionnels à part entière des équipes éducatives ». Cela se traduira « par une revalorisation de ce métier », a-t-il indiqué.

Des mesures qui ne satisfont pas l’opposition. « On ne voit pas très bien où est la déprécarisation […] On est en pleine hypocrisie, tartufferie, en pleine trahison », a ainsi estimé la députée socialiste Laurence Dumont. Aurélien Pradié, député Les Républicains, a jugé quant à lui que ces mesures transformaient « une précarité potentielle annuelle en précarité triennale. La petite entourloupe ne tiendra pas longtemps ». En effet, auparavant la durée minimum des contrats d’AESH était d’un an.

Parallèlement, les propositions d’une vaste concertation sur l’école inclusive lancée en octobre 2018 doivent être rendues au gouvernement le 11 février prochain.

Partagez l'article

Google

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.