Jean-Michel Blanquer s’adresse aux lycéens et défend la réforme du bac

Le ministre de l'Éducation nationale s'adresse dans de courtes vidéos, diffusées sur les réseaux sociaux et le site du ministère, aux lycéens des voies générales, professionnelles et technologiques, en leur présentant la nouvelle formule du baccalauréat.

les nouveautés de la rentrée 2018Hier déjà, Jean-Michel Blanquer présentait dans une interview accordée à Cnews, le nouveau baccalauréat qui entrera en vigueur dès la rentrée 2019. C’est dans de courtes vidéos diffusées aujourd’hui sur le site du ministère de l’Éducation nationale et sur twitter, que le ministre de l’éducation nationale, présente les grandes lignes et « l’esprit de ce nouveau bac ».

Jean-Michel Blanquer rappelle que le baccalauréat général donne actuellement le choix entre trois séries : L, ES et S. Les élèves de seconde vont ainsi choisir pour la classe de première « trois enseignements parmi une vaste liste de spécialités ». Le ministre détaille le calendrier des choix, puisque les lycéens connaîtront « avant les vacances de Noël » les spécialités proposées dans leur établissement. Ainsi, dès janvier 2019, leurs choix se porteront parmi les enseignements comme : mathématiques, SVT, ou encore langues, littérature et cultures étrangères…

Des choix guidés par des « goûts, des passions et des centres d’intérêts »

En présentant cette liste d’enseignements, Jean-Michel Blanquer veut donner « plus de choix, plus de liberté et plus d’accompagnement » aux futurs bacheliers. Cette réforme du bac est une opportunité pour les lycéens de définir et d’affiner leur projet d’avenir, en leur offrant « les clés pour plus de réussite ».

Partagez l'article

2 commentaires sur "Jean-Michel Blanquer s’adresse aux lycéens et défend la réforme du bac"

  1. Z  11 décembre 2018 à 13 h 43 min

    Faux cela ne changera rien quant au choix des spécialités qui vont recréer les filières S ou autres. Il faut arrêter le baratin et de faire croire que les élèves auront tous les choix.
    Les clés de la réussite on les connaît : Filières prestigieuses = spécialités maths
    Par contre ce qui est sûr c’est la baisse du nombre d’heures et des postes (tiens cela tombe bien)…une réforme du Bac qui s’est transformée en réforme du lycée.
    Toutes les réformes de l’éducation sont faites pour diminuer la masse salariale (réforme de la filière STI puis maintenant du lycée pro)Signaler un abus

    Répondre
  2. CLEMENT  11 décembre 2018 à 18 h 03 min

    Que dire de certaines spécialités qui ne seront pas proposées ( maths expertes ou langues lettres et cultures étrangères) dans certains lycées isolés, dans des « petites » villes…égalité des chances ? Certains risquent d’être plus égaux que d’autres…Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.