School girl with books

Depuis plusieurs semaines, Jean-Michel Blanquer ne cesse de répéter que les écoles resteraient ouvertes si un troisième confinement venait à être annoncé. Le mardi 19 janvier, sur France Info, il avait déjà affirmé qu’il n’était « pas question » de fermer les écoles, insistant sur le fait que « ce serait la dernière chose à fermer » en cas d’aggravation de la situation. Et pourtant, à ce moment, les chiffres de contaminations avaient bondi voire quadruplé en une semaine, passant de 1958 élèves positifs à 7782 en 7 jours.

Un peu plus tard, le 24 janvier, lors d’une interview accordée au JDD, le ministre de l’Education a défendu la même conviction en affirmant : « Tout notre travail consiste à éviter cette hypothèse [la fermeture des écoles], même si elle reste concevable en cas de nécessité absolue ». Le lendemain, sur le plateau de LCI, il a réaffirmé sa volonté de garder les écoles ouvertes : « c’est ma conviction profonde », a-t-il répondu, ajoutant « qu’être privé d’école, c’est très grave sur le plan éducatif. »

Toutefois, la communauté éducative, pour la plupart, ne partage pas le même avis. Pour elle, il faut fermer les établissements scolaires en cas de 3e confinement :

https://twitter.com/BrunetHugo98/status/1353806823871098885

Sur LCI toujours, le ministre de l’Education nationale a également affirmé que « depuis le début de cette crise sanitaire, nous avons réussi à ce que la France soit l’un des pays qui a connu le plus de jours d’école en 2020. C’est une victoire pour nos enfants », s’était-il félicité.

Les réactions n’ont pas manqué, et notamment sur Facebook :