Elle devait avoir lieu en 2020 mais a été reportée de décembre 2020 à juillet 2021. La saison Africa2020 a débuté et son volet éducatif a été lancé le 12 janvier. L’occasion pour les jeunes Français de découvrir le continent « de tous les défis », selon les mots d’Emmanuel Macron lors de l’annonce de l’événement, en 2017 à Ouagadougou.

Mieux connaître le continent africain

Portée par l’Institut français et par un commissariat général mené par l’architecte Mme N’Goné Fall, la saison donne la parole aux Africains et à la diaspora africaine, à travers plus de 200 événements organisés sur tout le territoire français et ouverts à tous publics. Concert de l’artiste ivoirienne Djiéka Legre à Fort-de-France, exposition « Circle of memories » à Nanterre ou festival de cinéma en ligne… le programme est varié.

Ces projets artistiques, scientifiques ou pédagogiques sont co-organisés par des institutions françaises et par des professionnels africains, dans toutes les disciplines. Avec en particulier un « focus femmes » qui valorise les initiatives africaines féminines.

Pour les enseignants et leurs élèves

Africa2020 comprend également une forte dimension éducative, avec de nombreux projets pédagogiques labellisés, construits avec des établissements scolaires. Un lycée professionnel de Soissons a par exemple mis en place le projet « Ici et là-bas », aidé de deux associations partenaires : au programme, découverte de danses d’Afrique contemporaine, création de chorégraphies et aide aux élèves allophones.

Le ministère de l’Education nationale propose par ailleurs aux professeurs de faire participer leurs élèves à la saison, avec entre autres un appel à projet,

Des ressources pédagogiques sont également disponibles sur le site Eduscol dans le cadre de l’événement, de la maternelle au lycée, classées par matière : on trouvera par exemple une fiche pédagogique de mathématiques pour gagner au jeu awalé, une autre en EPS pour apprendre la danse traditionnelle éthiopienne