Ce vendredi 19 novembre, le ministère de l’Education nationale a publié le dernier point de situation lié au Covid-19 à l’école. Il faisait état de 4048 classes fermées, un record depuis la rentrée de septembre. 10.962 élèves ont été testés positifs au virus sur les 7 derniers jours contre 3.620 le 22 octobre. Chez les personnels de l’Education nationale, une forte hausse des contaminations a aussi été constatée : 776 cas positifs selon le dernier bilan contre 257 fin octobre.

Sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, parents et enseignants s’inquiètent de cette reprise épidémique dans le milieu scolaire :

Certains estiment que l’école reste un « lieu de contamination » :

Dans un communiqué de presse, publié suite au point de situation sanitaire du ministère, le SNUipp FSU estime, quant à lui, que « les mesures de protection à l’école ne suivent pas ». Il réclame ainsi une « campagne de dépistages massifs et le déploiement des 600 000 tests hebdomadaires maintes fois annoncés par le ministre mais jamais réalisés ». La mise en place dans les écoles de capteurs de CO2 et de purificateurs doit aussi « s’accélérer ». Pour le syndicat, « les connaissances sur le Covid sont désormais suffisantes pour ne pas faire des écoles et des établissements scolaires des lieux de transmission et de propagation du virus à l’ensemble de la société ».

Image accueil : Frédéric Bisson / Licence CC Flickr