Parcoursup 2019 : inscriptions ouvertes, quelques changements

La plateforme Parcoursup a ouvert ses portes ce 22 janvier, avec quelques modifications par rapport à l’année dernière.

étudiante sur un ordinateur

Elnur – Shutterstock

La phase principale de saisie des vœux sur la plate-forme Parcoursup s’est ouverte ce mardi 22 janvier. Les candidats peuvent dès maintenant s’y connecter pour enregistrer jusqu’à 10 vœux d’orientation dans l’enseignement supérieur. Quelques changements sont à noter dans la procédure, qui avait été très critiquée l’année dernière.

Une procédure accélérée

Le calendrier de Parcoursup a été accéléré cette année, afin de réduire le stress des jeunes en attente d’une place dans les formations de leur choix. La saisie des vœux se déroulera cette année du 22 janvier au 14 mars. Les candidats auront ensuite jusqu’au 3 avril pour compléter leurs dossiers de candidature, mais ne pourront plus ajouter de vœu supplémentaire.

A partir du 15 mai, les établissements commenceront à donner leur réponse, jusqu’au 19 juillet (avec une interruption du 17 au 24 juin à cause des épreuves du bac).

Quant à la phase complémentaire, pour les candidats sans proposition ou qui n’en ont pas encore validé, elle se tiendra du 25 juin au 14 septembre.

Cette année, les formations indiqueront également le rang dans la liste d’attente du dernier admis en 2018, afin que les candidats puissent mieux se positionner et estimer leurs chances d’être acceptés.

Un accompagnement renforcé

Les lycéens indécis sur la suite à donner à leurs projets d’orientation pourront bénéficier d’un accompagnement. Les 25 juin, 6 juillet et du 17 au 19 juillet, ils pourront bénéficier d’un bilan pour y voir plus clair.

Ils pourront ainsi échanger par téléphone ou en face-à-face avec une équipe du lycée ou du CIO afin de préciser leur projet.

Un « répondeur automatique »

A partir du 25 juin, un service permettra aux candidats de répondre à leur place aux propositions d’orientation afin qu’ils puissent profiter tranquillement de leurs vacances. Ils devront ainsi renseigner les formations qu’ils préfèrent afin que le répondeur se charge de valider ou non les propositions reçues.

Malgré ces améliorations, Parcoursup reste cette année une source d’angoisse pour les lycéens. D’après un sondage le Figaro Etudiant, 57 % des lycéens et étudiants se disent stressés par la procédure, et 53 % sont inquiets.

L’association étudiante Fage a d’ailleurs relancé son site d’aide SOS-Parcoursup, pour les candidats rencontrant des problèmes avec la plate-forme.

Source(s) :
  • lesechos.fr, lexpress.fr, etudiant.lefigaro.fr

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.