L’Actu

Hanifa Cherifi

Hanifa Cherifi

Elle a participé aux travaux de la commission Stasi sur la laïcité. Son interview en exclusivité sur Vousnousils lundi 12 janvier.

Devenir principal(e)

Devenir principal(e)


Le rêve peut devenir réalité…La preuve ! Démarches et témoignage.

Pédagogies innovantes…

Pédagogies innovantes…

Je manifeste ma colère contre la démagogie de toutes ces bêtises de l’éducation…

La première chose que les enfants doivent apprendre, c’est LIRE, ECRIRE et COMPTER…

Tout le reste n’est que masturbation intellectuelle de gens qui croient qu’ils vont refaire le monde avec des idées fumeuses.

Je doute fort que les personnes qui émettent de telles inepties, aient eu souvent contact avec des enfants de ZEP, voire avec des étudiants en Lettres, qui ne savent même pas conjuguer des verbes au passé simple, qui n’ont que le vocabulaire de la rue pour la plupart d’entre eux ; quant à l’imparfait du subjonctif, je n’en parle même pas.

Les jeunes ne savent pas lire, si bien qu’ils ne peuvent pas lire les consignes des exercices et devoirs, et ce, dans toutes les matières.

Ma grand-mère n’avait  »que » son certificat d’études, mais elle écrivait le français sans aucune faute d’orthographe. Le respect d’une langue est le début de toute forme de respect. Elle comptait  »de tête » sans erreur, et elle lisait énormément en comprenant ce qu’elle lisait.

Si les enfants n’aiment pas lire, c’est parce qu’ils ne comprennent pas ce qu’ils lisent, à part les bandes dessinées, et encore.

J’ai eu trois enfants, à qui j’ai appris à lire avant trois ans, parce qu’ils étaient demandeurs, parce qu’ils me voyaient lire, et qu’ils avaient envie d’être autonomes dans la rue, dans la vie, pour lire eux aussi. Les enseignants m’ont fait le reproche de leur avoir appris  »avant 6 ans ». Est-ce que pour les différentes étapes de la vie, il y a ainsi des  »âges » ? Demande-t-on aux enfants d’avoir leurs dents, de marcher, d’être propres, au même âge??? NON.

Je ne regrette pas d’avoir agi ainsi. Mes trois enfants ont fait des études supérieures après avoir eu deux ans d’avance. Ce sont de bons lecteurs, amoureux des livres et de la langue française.

Quand je vois mes petits élèves incapables de comprendre une phrase de cinq mots, (simplement parce que l’apprentissage de la lecture ne doit pas se faire avant six ans, et que la démagogie veut que tout le monde entre dans un moule –ébréché, assurément–, qui ne cherche, par volonté politique, qu’à détruire l’enseignement, ) je me dis que les inégalités ne peuvent que se creuser, puisque ce sont les enfants de milieux favorisés qui tirent le mieux profit de cet enseignement au rabais de fonctionnaires paresseux…qui cèdent à la facilité de détruire des générations d’enfants pour l’expérimentation humaine (ce qui me rappelle étrangement certaines études de la dernière guerre dans certain pays, et aussi des études dans certains goulags….)

Quand je parle de fonctionnaires paresseux, je pèse mes mots, j’en fais partie. Mais je passe des heures à chercher comment intéresser mes élèves, comment faire passer l’enseignement de l’anglais à des enfants qui ne savent pas ce qu’est un sujet , un verbe, un COD….Et pourtant à l’avenir, ils vont avoir besoin de l’anglais , des langues, parce que, cela aussi crée des inégalités. La maîtrise des langues étrnagères est de plus en plus un critère de sélection dans les entreprises, et ce sont ENCORE les enfants favorisés qui sont les bénéficiaires de l’éducation au rabais, puisque ces enfants-là voyagent, sont aidés à la maison, etc etc…..

Voilà ce que j’avais à dire.

Cessez donc de vouloir innover en matière d’enseignement, alors que le bon vieux système de nos grands mères avait des résultats, somme toute pas si mauvais…

France 5: un site pédagogique sur la littérature jeunesse

France 5: un site pédagogique sur la littérature jeunesse

France 5 met en ligne au sein de son portail internet France5.fr un nouveau  »mini site pédagogique », consacré aux livres jeunesse (www.france5.fr/education/livres_jeunesse). La rubrique propose des sélections d’ouvrages par tranche d’âge des lecteurs (de 0 à 17 ans), un agenda répertoriant les événements jeunesse à venir et une liste de concours littéraires pour les enfants. De plus, le site propose une  »sélection thématique », avec actuellement un dossier sur la Chine. Un moteur de recherche avancée permet de guider l’internaute dans ses choix de lecture. Il est également possible de laisser un commentaire écrit sur ses lectures.


Recherche dans les archives

Vous