Savoirs

Retrouvez toutes les infos sciences, culture, didactique, environnement…

La littérature en péril

La littérature en péril

C'est le titre du dernier livre de Tzvetan Todorov. Dans un passionnant débat avec Marc Fumaroli, paru cette semaine dans L'Obs, Tzvetan Todorov explique que l'enseignement de la littérature est aujourd'hui en total échec. Pour preuve, la désertion de la filière littéraire au lycée, menacée de disparition.

Bien-aimés

Bien-aimés

Gilles de Robien a présenté ce matin en conseil des ministres le nouveau cahier des charges de la formation des enseignants. Pour conclure, le gouvernement a, par la voix du ministre, "souligner la considération que la Nation porte aux professeurs et l'importance qu'il attache à l'éducation des jeunes Français".

Chouchous et têtes à claques

Chouchous et têtes à claques

Ce mois-ci dans Le Monde de l'Education, un très intéressant dossier intitulé "Faut-il s'aimer pour réussir ?" Dans ce dossier, une étude approfondie du dilemme de l'enseignant : "comment exercer son métier passionnément sans se laisser emporter par ses sentiments ?".

Bureau : le bonheur des profs

Bureau : le bonheur des profs

Ce matin sur France 2, Gilles de Robien a proposé une solution pour augmenter le temps de présence des enseignants du secondaire dans l'établissement. C'est très simple : il faut que les enseignants aient un bureau. Un bureau bien à eux, qui n'ait rien à voir avec la bruyante et collective salle des profs. Un bureau pour trois ou quatre, précise le ministre.

Un anarchitecte

Un anarchitecte

Connaissez-vous un architecte qui construise méthodiquement des édifices au bord de l'effondrement ? Qui s'amuse à rompre les lois de l'équilibre tout en nous enchantant ?

Profs en ITT : les agresseurs paieront

Profs en ITT : les agresseurs paieront

Si l'enseignant victime d'une agression fait l'objet d'une ITT, les responsables paieront désormais la facture. Ils rembourseront à l'Etat le salaire versé à l'enseignant durant son arrêt de travail. Gilles de Robien a présenté cette mesure hier lors d'un séminaire à Paris intitulé "L'Etat, la prévention et la sécurité".

"Les facs doivent prendre les meilleurs pour devenir meilleures elles-mêmes"

"Les facs doivent prendre les meilleurs pour devenir meilleures elles-mêmes"

Deux points de vue très intéressants sur l'université publiés hier dans Le Figaro. Celui de Gilbert Béréziat, ancien président de Paris-VI et délégué général de l'alliance Paris Universitas (qui réunit Paris-II, Dauphine, Paris-VI, Paris-III, l'Ehess et Normale Sup). Et celui de Ted Stanger, journaliste américain de "Newsweek" et auteur de "Sacrés Français !". Que disent-ils en substance ?

Violence scolaire : des médiateurs en culottes courtes

Violence scolaire : des médiateurs en culottes courtes

Que faire devant les débordements de violence à l'école ? Recourir aux élèves, pardi !

Génération Médiateurs est une association créée en 1993, qui forme des médiateurs. Les médiateurs sont des élèves comme les autres, en primaire ou en secondaire, et une fois formés, ils interviennent -souvent avec succès- lorsqu'un conflit éclate entre leurs camarades.

Ecole : avant, c’était mieux !

Ecole : avant, c’était mieux !

Une récente étude réalisée par TNS Sofres pour les éditions Nathan* révèle que pour près de 60% des enseignants, l'Ecole fonctionnait mieux il y a 10 ans. Ce chiffre est inquiétant. Comment l'expliquer ?

Un spot pour aimer les profs

Un spot pour aimer les profs

Julien Clerc, Lilian Thuram, Simone Veil, PPDA, Jennifer, Gérard Jugnot... Quoi de commun entre eux ? Tous ont eu un professeur qui a changé leur vie.

"Tout le monde ne peut pas être prof de philo"

"Tout le monde ne peut pas être prof de philo"

Gilles de Robien visitait ce matin les universités Lille I et Lille III. Il déclarait à cette occasion que "quand on s'engage dans une licence de philo, de psycho ou de socio, c'est passionnant, mais tout le monde ne peut pas être prof de philo".

Présélection

Présélection

A partir de la rentrée 2007, une préinscription se fera dès février pour l'université. Il ne s'agit pas là, François Goulard l'a bien rappelé, d'une présélection masquée. Non. Il s'agit d'éviter à certains jeunes de se fourvoyer dans une voie sans issue pour eux, en les aidant à s'orienter, quitte à les dissuader vraiment. Afin de motiver sa décision de refus