© Capture d’écran France Info

Les écoliers et les collégiens ont repris le chemin de l’école ce lundi 22 juin, à deux semaines des vacances d’été. Plus de 80% des élèves du 1er degré et près de 75% des collégiens sont retournés à l’école a annoncé le ministère de l’Education nationale.

Dans le détail, 83 % des écoliers et plus de 80 % des collégiens ont repris dans l’académie de Paris. Dans l’académie de Lille, c’est plus de 75% des écoliers et plus de 80 % des collégiens. Enfin, dans celle de Bordeaux, on compte plus de 85% pour l’école et 70% pour le collège. À noter aussi que le taux moyen de reprise « est de 85% en zone urbaine ».

Invité hier soir sur France Info, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, nous en dit plus. Bien qu’il souhaitait que 100% des écoliers et des collégiens reviennent, le ministre se félicite du résultat. « On a procédé étape par étape et on arrive à la dernière étape avec un protocole sanitaire plus simple qui nous permet d’accueillir tout le monde à l’école et au collège » affirme-il. « La reconquête du mois de juin est en cours et on continuera à faire des efforts jusqu’au 4 juillet ».

La France, « parmi les pays » d’Europe « qui ont le mieux réussi leur déconfinement scolaire »

Selon Jean-Michel Blanquer, la France figure parmi les pays européens qui ont « le mieux réussi leur déconfinement scolaire » et « l’immense majorité des professeurs, plus de 90%, sont de retour, les autres peuvent avoir des problèmes de santé qui sont attestés ».

Le ministre a également évoqué les élèves décrocheurs qui ne sont pas revenus à l’école. « Il y a un enjeu social et majeur » avec des « insuffisances », admet-il.

« L’objectif c’est de s’adapter à la situation » confie Jean-Michel Blanquer. Pour lui, l’objectif est de « consolider les savoirs des élèves, les projeter dans la rentrée prochaine, que nous préparons pour qu’elle soit le plus normal possible, pour qu’on puisse accueillir tous les élèves ».

Enfin, le ministre a annoncé qu’il dévoilera le plan de la rentrée la semaine prochaine. « On va renforcer le dispositif devoirs faits, on va se donner les moyens d’un accompagnement personnalisé à l’école, au collège et au lycée en ciblant les élèves qui en ont le plus besoin. Dans l’intervalle, on a les vacances apprenantes pour maintenir une exigence éducative » conclut Jean-Michel Blanquer.