© Parcoursup.fr

Alors que la phase d’admission Parcoursup se poursuit jusqu’au 17 juillet prochain, la phase complémentaire débute ce mardi à 14 heures. Elle s’achèvera le 13 septembre prochain.

La phase complémentaire est destinée aux candidats qui n’ont pas encore reçu de proposition d’affectation. Ainsi, les candidats qui le souhaitent peuvent consulter les formations qui ont des places disponibles et formuler jusqu’à 10 nouveaux vœux.

A ce jour, « 8 lycéens sur 10 ont déjà reçu au moins une proposition d’admission pour la rentrée prochaine » indique le ministère de l’Enseignement supérieur, dans un communiqué.

Une phase complémentaire qui commence plus tôt que d’habitude

Pour rappel, en raison de l’épidémie de coronavirus, le calendrier Parcoursup a été modifié. La phase complémentaire, initialement prévue au 25 juin, débute aujourd’hui. Le but est d’apporter des réponses aux candidats le plus rapidement possible. « La liste des formations proposant des places sera actualisée chaque jour » précise le communiqué.

Le ministère met également à disposition des ressources pour accompagner les élèves, notamment un livret « Phase complémentaire : mode d’emploi ».

En 2019, lors de la phase complémentaire, 80 000 candidats avaient reçu une proposition d’affectation dans l’établissement supérieur de leur choix.

Accompagner les candidats

Pour cette édition 2020, les deux ministères souhaitent accompagner au mieux les candidats. Invité de Europe 1 lundi 15 juin, le ministre de l’Education nationale, Jean Michel Blanquer, avait indiqué que la reprise des cours ne concernerait pas les lycéens. En revanche, les lycées accueillent les élèves de terminales pour un suivi personnel d’orientation.

De plus, un point d’étape est prévu du 29 juin au 1er juillet, pour faire un bilan de la situation des candidats. A partir du 2 juillet, ceux qui n’auront pas eu de proposition seront contactés par téléphone.

Enfin, les candidats pourront solliciter l’accompagnement des commissions d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) . Ces dernières organisent « un accompagnement individualisé pour aider les candidats à trouver la formation la plus adaptée à leur projet ».