© Getty Images

Avec la crise sanitaire liée au Covid-19, l’organisation des épreuves du concours de recrutement des enseignants a été perturbée. Ainsi, le ministère de l’Éducation nationale a publié un protocole sanitaire détaillé pour les épreuves écrites et orales.

« L’organisation d’épreuves de concours en présentiel impose une application des mesures gouvernementales et une déclinaison adaptée de l’avis du Haut Conseil de Santé Publique » indique le ministère.

Si le protocole débute avec l’application des gestes barrières et le port de masque obligatoire, des consignes très strictes sont de rigueur. En voici quelques-unes.

Pour les épreuves écrites

« Tout candidat désirant aller aux toilettes doit être accompagné, porter son masque et se laver les mains à l’eau et au savon ou utiliser le SHA avant de continuer sa composition »

 « Prévoir une salle distincte pour les candidats se déclarant comme ayant des symptômes de la maladie (toux, fièvre etc.) à leur arrivée ou la veille »

« Un candidat présentant une toux pendant l’épreuve devra immédiatement être isolé pour terminer l’épreuve s’il est en état de le faire ou sera exclu »

« Un candidat ne respectant pas les consignes sanitaires pourra être immédiatement exclu par le responsable du centre d’examen, sans faire l’objet d’un rappel à l’ordre dès lors que ces consignes auront fait l’objet d’un rappel explicite »

Pour les épreuves orales

Les contraintes sont les mêmes que pour les épreuves écrites avec des spécificités à savoir :

« Les manipulations ou expériences » seront interdites.

« Le sujet d’interrogation est laissé par le candidat dans une bannette ou sac poubelle présents dans chaque salle d’interrogation. Les sujets sont ramassés chaque soir par le personnel d’entretien dûment équipés ».

« Le candidat ne laisse rien dans la salle qui lui appartienne et quitte la salle avec son masque. Pour quitter la salle d’interrogation et gagner l’extérieur, il suit un parcours balisé et en respectant la distanciation. Des surveillants sont placés le long du parcours pour vérifier que les règles sont respectées. »

Enfin, à ce jour, le calendrier des épreuves n’a pas toujours pas été communiqué.