Capture d’écran Parcoursup

C’est le jour J pour les 950 000 candidats inscrits sur la plateforme d’accès à l’enseignement supérieur Parcoursup. Aujourd’hui et à partir de 17h débute la phase d’admission. Elle se terminera le 17 juillet à minuit.

Dans un premier temps, la plateforme d’orientation proposera un « mode consultation ». Puis, « au cours de la soirée, les candidats pourront commencer à répondre aux propositions qui leur ont été faites » indiquent les ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, dans un communiqué.

Pour rappel, cette année, le calendrier Parcoursup a été modifié en raison de l’épidémie de Covid-19. Comme l’ensemble des épreuves du bac ont été annulées, il n’y aura pas de pause dans les propositions d’admission, comme c’était le cas l’an dernier. De plus, la phase complémentaire a été avancée au 16 juin (au lieu du 25 initialement) et s’achèvera le 10 septembre.

Principe de solidarité

Comme chaque année, la phase d’admission repose « sur un principe de solidarité ». Lorsque les candidats acceptent ou refusent une proposition, ils libèrent des places pour les autres. En ce sens, le nombre de propositions augmentera progressivement.

Depuis hier, l’application Parcoursup est disponible sur Android et Apple. Elle permet aux candidats de suivre en temps réel l’évolution de leurs dossiers et d’être alertés lorsqu’ils reçoivent une proposition d’admission.

Enfin, plusieurs outils et ressources sont à disposition pour guider les candidats dans leur choix d’orientation.

  • Une page « nos conseils pour la phase d’admission »
  • Des vidéos tutorielles pour aider les candidats
  • Le numéro vert Parcoursup 0 800 400 070 qui est disponible pendant toute la phase d’admission
  • Des sessions de tchats avec les équipes de Parcoursup
  • La messagerie «Contact» accessible depuis le dossier Parcoursup du candidat
  • Des campagnes d’appels téléphoniques dédiées, à des moments clés de la phase d’admission, pour nouer un contact direct avec les candidats (ou leur famille) ;
  • Les réseaux sociaux Parcoursup (Facebook, Twitter ou Snapchat)