Getty images

C’est au tour des écoliers parisiens et franciliens de reprendre l’école ce jeudi 14 mai après deux mois de fermeture. A Paris, 601 écoles publiques rouvrent sur 652, soit près de 92%, estime le Parisien.

Ainsi, une partie des élèves de grande section de maternelle, de CP et de CM2 ont pu intégrer les salles de classes ce matin. Gilles Pécout, recteur de l’académie de Paris, a indiqué sur Franceinfo que la reprise se fait “dans des conditions de sécurité sanitaires maximales”.

28 500 élèves concernés

Le recteur de l’académie de Paris évoque le chiffre de 28 500 élèves qui retournent à l’école, soit 24% d’entre eux. Mais ce chiffre “s’échelonne sur une semaine de rentrée” prévient-il. “Donc tout au long de cette semaine, les Parisiens qui doivent faire leur rentrée seront accueillis”.

Gilles Pécout explique par ailleurs que les publics prioritaires, comme l’avait annoncé le ministre de l’Education nationale lors du plan de déconfinement, sont accueillis dès aujourd’hui.  “Il y a les élèves fragiles – scolairement et socialement -, les élèves qui sont en éducation prioritaire, les élèves qui ont été identifiés ou qui sont en train d’être identifiés comme des élèves décrocheurs parce qu’il ne faut pas que le confinement signifie l’éloignement durable de l’école, et puis les élèves en situation de handicap” précise le recteur. Les élèves dont les parents “exercent des professions indispensables à la gestion de la crise sanitaire et la reprise économique” retournent également à l’école.

Dépistage des élèves

La maire de Paris, Anne Hidalgo, avait demandé à ce que les élèves et les enseignants parisiens soient dépistés. Gilles Pécout affirme que le dépistage des élèves se fera uniquement ”en cas de symptômes” ou “en cas de fréquentation directe de personnes qui ont eu des symptômes”.