Après près de deux mois de fermeture due à l’épidémie de Covid-19, les écoles et les collèges dans les départements en zone verte ouvriront leurs portes demain.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale était l’invité d’Europe 1 ce matin pour parler de la reprise scolaire. Aujourd’hui, “c’est une journée d’amorce (…) les professeurs se retrouvent pour préparer l’arrivée des enfants. C’est une remise en marche et pour l’instant ça se présente bien” a t-il affirmé.

Pour rappel, le ministre avait indiqué que d’ici demain, les élèves de grande section, de CP et de CM2 seront accueillis dans les écoles dans la limite de 15 élèves par classe (et de 10 en maternelle). Lors des annonces du plan de déconfinement, Jean-Michel Blanquer avait mis l’accent sur des élèves prioritaires, notamment les décrocheurs et ceux en situation de handicap. “D’ici à la fin mai, l’objectif c’est que tous les élèves soient à un moment donné revenus à l’école” précise-il ce matin. Le ministre affirme également que des masques seront distribués dans toutes les écoles du territoire aujourd’hui.

“La société zéro risques n’existe pas”

La communauté éducative et les parents d’élèves se sont montrés réticents face à la reprise des cours dans ce contexte lié à la crise sanitaire. Ce à quoi le ministre a répondu : “Nous sommes dans une société où circule le virus. Beaucoup de pédiatres le disent, il y a plus de risques à rester chez soi que d’aller à l’école » avant d’ajouter que “la société zéro risques n’existe pas”.

De plus, selon le ministre, la rentrée en septembre “n’en aurait pas été plus sereine” car “les dégâts sociaux et même sanitaires auraient pu être plus importants” explique-il en évoquant les cas de violences familiales et le décrochage scolaire. Pour Jean-Michel Blanquer, “l’école ce n’est pas quelque chose de secondaire, il faut être attentif à ne pas faire de dégâts à une génération entière en la laissant six mois sans école”.

Le ministre a également rappelé que des écoles sont restées ouvertes pendant le confinement afin d’accueillir les élèves des soignants. “Aucun problème n’a été noté. S’il y en a, ils seront traités au cas par cas. Mais je pense que cela restera minoritaire » affirme-il.

Reprise des écoles : les réactions sur Twitter

La prise de parole du ministre ce matin a suscité de vives réactions de la part de la communauté éducative sur Twitter. En voici quelques-unes :

https://twitter.com/livic0811/status/1259741372841627649