Emmanuel Macron à l’école primaire Pierre de Ronsard de Poissy.

Le président de la République, Emmanuel Macron et le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer ont visité, mardi 5 mai, l’école primaire Pierre de Ronsard de Poissy (Yvelines). Le groupe scolaire accueille depuis un mois et demi les enfants de personnels soignant.

Le Chef de l’Etat s’est rendu sur place afin de rassurer les familles et la communauté éducative, à quelques jours de la rentrée du 11 mai. Il a rencontré des élèves de plusieurs niveaux et s’est assuré que les enfants connaissaient bien les gestes barrières.

L’objectif était de montrer qu’il est possible de reprendre l’école d’ici la semaine prochaine.

Les écoles seront-elles prêtes ?

A 13h, Emmanuel Macron s’est exprimé en direct depuis l’école de Poissy. Tandis que la réouverture des écoles est prévue au 11 mai, il lui a été demandé si tout sera prêt d’ici lundi prochain. « Depuis la mi-mars il y a près de 30.000 élèves qui vont à l’école, ceux des personnels soignants » a-t-il indiqué. « Nous voulons que le retour progressif et concerté puisse se faire ».

Le chef de l’Etat a également tenu à remercier le ministère de l’Education nationale et les enseignants pour leur travail de continuité pédagogique pendant le confinement.  « L’éducation nationale s’est mobilisée et on a apporté une offre éducative à distance : qu’on n’aille pas dire que les enseignants étaient en vacances. Ils se sont mobilisés, ils ont beaucoup travaillé et je voudrais leur rendre hommage” a affirmé Macron.

Le 11 mai comme pré-rentrée

Emmanuel Macron a aussi annoncé que le lundi 11 mai serait une journée de pré-rentrée, “pour s’organiser entre-soi”. A partir du 12 mai, “on va accueillir progressivement les élèves” a -t-il déclaré. “En ce moment même, les directeurs et les maires organisent les choses pour dire combien d’enseignants peuvent venir. Ils sont également en train d’établir des priorités, les enfants décrocheurs, les enfants des familles monoparentales (…)”  A Paris, par exemple, les écoles rouvriront qu’à partir du 14 mai, selon un entretien du Parisien avec la maire Anne Hidalgo.

Le chef de l’Etat souhaite que tous les enfants “qui ont besoin de revenir à l’école puissent trouver une école ouverte avec un temps aménagé”.« Je veux plutôt une bonne rentrée qu’une rentrée en nombre », a -t-il précisé, en direct de l’école de Poissy.

Face à l’inquiétude des parents et des enseignants, Emmanuel Macron a dit les entendre et les comprendre. “On ne vous mettra jamais en situation de danger en venant faire votre travail donc il faut que la situation soit bien organisée” a-t-il souligné.

“Les classes seront plus petites”

En outre, le chef d’Etat a évoqué une “autre organisation. Celle de classes plus petites, où “le temps sera organisé différemment, autour de quatre temps de la vie des enfants » a-t-il affirmé avant d’ajouter : « Il y aura le temps où les enfants sont à l’école (…) dans une classe. Il y aura le temps où les enfants auront de l’étude dirigée, ce qui permet d’avoir des classes moins nombreuses. Il y aura le temps où, avec les communes et avec un engagement financier de l’Etat, on va organiser une vie qui est pédagogique, mais non scolaire”.

Emmanuel Macron a parlé des “2S2C”, soit le fait de faire du sport, du civisme et de la culture. “On va demander aux acteurs sportifs et culturels de s’engager avec nous à l’école, (…) sur la base du volontariat. Et puis il y aura un temps qui continuera à se faire à distance, à la maison” a-t-il conclu.