© Capture d’écran Twitter

Tandis que le projet de loi de la réforme des retraites est actuellement examiné par le Parlement, les organisations syndicales -CGT, Force Ouvrière, FSU, Solidaires, UNEF, UNL appellent à une dixième journée de mobilisation interprofessionnelle. Les syndicats souhaitent maintenir la mobilisation pendant les vacances scolaires.

Les manifestations continuent malgré une baisse importante. La première journée de mobilisation du 5 décembre avait été très suivie, notamment par les enseignants. Dans le détail, un professeur des écoles sur deux était en grève (51,1%). Dans le secondaire, le chiffre était de 42,32%. Celle du 24 janvier par exemple, avait réuni 15% des enseignants du 1er degré, et 10,3% du second degré, selon le ministère.

Une mobilisation suivie partout en France, et à l’étranger

A Paris, le cortège partira à la mi-journée de Montparnasse et s’élancera jusqu’à la Porte d’Italie.

A Clermont-Ferrand, la mobilisation interprofessionnelle est très suivie devant le Palais de Justice.

A Bordeaux, la manifestation débute à 11h30 et se dirigera jusqu’à la place des Victoires.

En Normandie, les cortèges partent dès 10h, selon le SNES-FSU Rouen.

Par ailleurs, en Espagne, Le lycée français de Madrid proteste également contre la réforme des retraites, selon le SNES local.

Le lycée français de Berlin est également en grève aujourd’hui, selon le compte Twitter « SNES hors de France »