© Getty Images

Plus de la moitié des enseignants français sont satisfaits du matériel informatique dans leur établissement. C’est ce que révèle une enquête internationale de 2018, pilotée par la DEPP.

La France et 11 autres pays ont participé à ce test. Les données sont basées sur un échantillon représentatif de plus de 1400 enseignants de quatrième.

TICE : priorité dans l’enseignement

Près de deux tiers des enseignants français considèrent les TICE comme prioritaires dans l’enseignement, derrière l’Italie, le Portugal ou la Corée. En outre, ils sont 57% à affirmer que leur établissement dispose d’équipements suffisants et 53 % se déclarent satisfaits de la connexion à Internet.

A l’inverse, 38% des enseignants français estiment avoir assez de temps pour préparer des cours qui intègrent les TICE. La France reste néanmoins le pays européen où la proportion est l’une des plus élevée, après le Luxembourg (58%).

© DIRECTION DE L’ÉVALUATION, DE LA PROSPECTIVE ET DE LA PERFORMANCE (DEPP)

Une utilisation qui reste limitée

L’utilisation de ressources numériques reste cependant limitée. 53% des professeurs français déclarent utiliser les TICE quotidiennement dans leur enseignement. Il s’agit d’un des pourcentages les plus élevés, derrière le Danemark (72 %).

Les enseignants ont été évalués sur la fréquence des outils numériques d’utilité générale qu’ils utilisent. Le traitement de texte arrive en première position (56%), suivi des logiciels de présentation (36%) et des contenus numériques liés aux manuels pédagogiques (22%).

Mais, en ce qui concerne les outils numériques d’apprentissage, ils restent très peu utilisés. Seulement 4% des sondés se servent des jeux pédagogiques numériques, 3% pour les programmes ou applications permettant de poser des questions aux élèves. Enfin, seulement 1% des enseignants utilisent une plateforme d’apprentissage en ligne.

© DIRECTION DE L’ÉVALUATION, DE LA PROSPECTIVE ET DE LA PERFORMANCE (DEPP)