Sélectionner une page

Rentrée 2020 : la répartition des postes par académie dévoilée

Le Comité Technique ministériel de l’Éducation nationale (CTMEN) réuni ce mercredi 18 décembre a dévoilé la répartition académique des emplois de l’enseignement scolaire public prévus pour la rentrée scolaire 2020.

Rentrée 2020 : la répartition des postes par académie  dévoilée
© Getty Images

Le ministère de l’Éducation nationale présente, comme chaque année, la répartition académie par académie des emplois de l’enseignement scolaire public prévus par la loi de finances pour la rentrée 2020.

Pour cette édition 2020, le ministère rappelle que l’éducation nationale « reste une priorité du gouvernement ». Ce dernier indique également une baisse de 20 000 élèves entre le premier et le second degré, mais que cette baisse « n’entraînera pas de suppression d’emplois pour la rentrée 2020 parmi les professeurs ou les personnels administratifs« .

Priorité à l’enseignement du premier degré

Pour l’enseignement en primaire, 440 emplois ETP (équivalent temps plein) seront créés l’année prochaine alors que les écoles primaires accueilleront 42 520 élèves de moins, selon le ministère. Cette mesure permettra ainsi de préserver le renforcement du premier degré, notamment à l’école maternelle avec l’instruction obligatoire à l’âge de trois ans ou encore la limitation à 24 élèves en grande section de maternelle.

© Ministère de l’Education nationale

Pour le second degré, les moyens d’enseignements restent les mêmes

Contrairement au premier degré, l’enseignement secondaire accueillera 22 000 élèves supplémentaires par rapport à la rentrée 2019. Ce qui pose problème puisque que 440 emplois équivalent temps plein seront supprimés. Le ministère affirme alors que « l’équivalent de 315 ETP en heures supplémentaires annuelles (HSA) seront ajoutées aux moyens du secondaire, et l’équivalent de 125 postes (ETP) en décharges académiques seront redirigés ». Une mesure insuffisante selon un communiqué du SE-UNSA, pour qui les moyens annoncés par le ministère « ne permettront pas aux établissements de mettre en œuvre les dédoublements nécessaires à la mise en œuvre de la réforme du lycée, le financement des options, le maintien de l’accompagnement personnalisé » Cela engendrera systématiquement, d’après le syndicat, « une augmentation du nombre d’élèves par classe ».

© Ministère de l’Education nationale

La FSU a quitté le CTMEN

Côté syndicats, la répartition des postes académie par académie du ministère n’a pas convaincu la FSU qui a quitté hier le CTMEN en pleine séance, peut-on lire dans un communiqué. En effet, la FSU déplore une « insuffisance des moyens » face aux « mesures de rentrée d’ores et déjà décidées qui vont continuer de dégrader les conditions d’études des élèves et de travail des personnels » dans ce contexte de grève contre la réforme des retraites.

https://twitter.com/SNESFSU/status/1207323591630569473?s=20

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.

E-books gratuits

160 e-books à télécharger gratuitment

Newsletter

Dernier Reportage

Chargement...