Réforme du bac : Gabriel Attal souhaite « lutter contre le bachotage »

Invité sur Franceinfo, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale s'est exprimé au sujet de la réforme du bac, à deux mois des premières épreuves du contrôle continu.

© Capture d’écran Franceinfo

Alors que les épreuves de contrôle continu en première débutent en janvier prochain, Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès du ministre l’Education nationale était au micro de Franceinfo ce matin, où il s’exprimait sur la réforme du baccalauréat. Pour rappel, entre janvier et mars 2020, les élèves de 1ère passeront une première série d’épreuves en histoire-géo, en LV1 et LV2, et, pour les élèves en filière technologique, en mathématiques.

Interrogé sur le déroulement des épreuves, le secrétaire d’Etat a affirmé que le ministère était « prêt » avant d’ajouter : « On a adressé aux enseignants, aux familles, aux élèves, une note de quatre pages qui explique précisément les choses, la manière dont elles vont se dérouler. Cela a été annoncé par Jean-Michel Blanquer à la rentrée, il y a un comité de suivi de la réforme du bac qui a été mis en place. »

Lutter contre le « bachotage »

« Ce contrôle continu compte dans 40% de la note finale, cela permet d’assurer que les jeunes se préparent en amont » indique Gabriel Attal. L’objectif de cette réforme du bac, selon lui, c’est de lutter « contre la bachotage » et de « faire en sorte que les jeunes se préparent le plus en amont possible« . Il explique également que le fait d’avoir des épreuves dès le mois de janvier permet aux élèves de réduire le « stress » lié aux examens.

« On stresse énormément avant de passer son bac. Jusqu’à l’an dernier, on était dans une situation où les jeunes faisaient tapis sur l’épreuve de leur bac, ils jouaient leur va-tout sur ce moment-là, ce qui pouvait être facteur d’un énorme stress pour certains jeunes qui s’étaient préparés » conclut-il.

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.