Evaluations de CP-CE1 : les syndicats interpellent le ministre

Tandis que la deuxième édition des évaluations nationales de CP et de CE1 se déroule entre le 16 et le 27 septembre 2019, des syndicats et des organisations expriment une nouvelle fois leurs inquétudes.

© Getty Images

Les élèves de CP et CE1 passent du lundi 16 septembre au vendredi 27 septembre des évaluations nationales en français et en mathématiques. Conçues par des membres du Conseil scientifique de l’Éducation nationale, de l’Inspection générale et les directions de l’Éducation nationale, cette deuxième édition des évaluations nationales a pour but, selon le ministère, de « connaître les compétences de chaque élève nécessaire pour un bon apprentissage de la lecture et des mathématiques

Des cahiers d’évaluations disponibles

Les épreuves doivent être étalées entre le 16 et 27 septembre et des cahiers d’évaluation des écoliers sont disponibles en ligne, en français et en mathématiques. En CP, les élèves doivent par exemple écouter un texte et répondre à des questions sur ce texte tandis qu’en mathématiques ils doivent écrire des nombres entiers en chiffre. En CE1, les élèves doivent, en français, reconnaître une image correspondant à un mot dicté et en maths comparer des nombres entiers entre eux.

Des inquiétudes qui persistent

Or, comme l’année dernière, ces évaluations suscitent de vives inquiétudes de la part des syndicats enseignants. Dans une lettre du 14 septembre 2019 adressée au ministère de l’Education nationale, les organisations syndicales rappellent que la mise en place des évaluations de CP et CE1 a « généré de fortes critiques de la profession et des familles » et qu’elles « laissent de côté de nombreux pans des apprentissages pourtant essentiels à la maîtrise des compétences visées au cycle 2 ».

De plus, les signataires craignent « un étiquetage précoce et une volonté renforcée de piloter par les résultats« . Ils estiment aussi que les expériences d’évaluations génèrent « des situations anxiogènes, du bachotage, un abandon des matières culturelles ou sportives et une mise en concurrence des classes et des écoles« .

Enfin, ils expliquent qu’ils ne rejettent pas « l’idée de disposer d’outils d’évaluation nationaux » et proposent de « travailler » sur « les finalités et les contenus ainsi que sur les outils et leur usage ».

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.