Parcoursup : 71 742 candidats sont toujours «en attente» de leurs résultats

Tandis que la phase principale d'admission s'achève vendredi 19 juillet prochain, 44 426 lycéens et 27 316 étudiants en réorientation restent toujours sans réponse.

© Getty Images

Près de deux mois après les premièrs résultats de la phase principale d’admission et à quatre jours de la fermeture de la plateforme d’orientation post-bac Parcoursup, 71 742 candidats (sur les 788 839 inscrits) sont encore «en attente», d’après les chiffres publiés le 14 juillet dernier dans le tableau de bord Parcoursup, par les ministères de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur.

D’après les chiffres du tableau de bord, 561 587 candidats lycéens ont reçu une ou plusieurs propositions d’admission et 33 876 candidats ont quitté la plateforme. 44 426 lycéens et 27 316 étudiants restent sans réponse, malgré le resserrement du calendrier et une procédure plus rapide, comme annoncée par la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche Frédérique Vidal en décembre dernier. La phase principale, qui est habituellement ouverte jusqu’au mois de septembre, se finit vendredi 19 juillet.

A noter que le 20 mai dernier, plusieurs lycéens ont été rétrogradés sur liste d’attente alors qu’ils avaient été acceptés sur la plateforme d’admission post-bac. Un bug Parcoursup qui a touché principalement des BTS, des prépas scientifiques ainsi que les écoles d’arts. Frédérique Vidal avait affirmé qu’il s’agissait d’une erreur « humaine« , « due à un mauvais paramétrage des capacités d’accueil des établissements. »

Campagne de prospection téléphonique pour aider les candidats sans proposition

Jusqu’au 19 juillet prochain, afin d’accélérer la procédure, le ministère de l’Enseignement supérieur a décidé de lancer une campagne de prospection téléphonique. «Comme chaque année, de nombreux candidats ne répondent pas aux sollicitations de la plateforme. Nous avons engagé dès lundi une campagne de phoning de l’ensemble des candidats afin d’évaluer quels sont ceux désirant poursuivre dans l’enseignement supérieur pour pouvoir les accompagner au mieux. Suite à cette campagne qui se termine vendredi, les candidats ne souhaitant pas poursuivre sur la plateforme vont se désinscrire et nous aurons une idée plus précise de ceux qu’il reste à accompagner pour la rentrée», précise le ministère au Figaro étudiant.

«La procédure terminée, si à titre exceptionnel, une place vient à se libérer pendant l’été dans une formation dans laquelle un candidat était en attente, cette place devenue vacante sera proposée automatiquement au premier candidat sur la base des vœux archivés», ajoute le ministère.

Les candidats qui n’auront été acceptés nulle part peuvent toujours se pencher sur les formations proposées en procédure complémentaire, qui dure jusqu’au 14 septembre. Cette procédure complémentaire permet aux candidats qui n’ont pas encore trouvé leur futur établissement de trouver une formation qui a encore des places disponibles. Enfin, les candidats sans aucune réponse peuvent également bénéficier de l’accompagnement individualisé de la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de leur académie.

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.