Parcoursup : les premiers résultats dévoilés

Les premières réponses de la plateforme orientation post-bac Parcoursup seront dévoilées le 15 mai au soir pour les 898 000 inscrits.

Capture d’écran Parcoursup

Classe préparatoire, BTS, université ? Ce soir à partir de 19 heures, les lycéens de terminale et les étudiants en réorientation recevront leurs premières propositions d’affectation sur la plateforme d’accès à l’Enseignement supérieur Parcoursup.

Les élèves qui ont demandé des filières sélectives (classe préparatoire aux grandes écoles, DUT, BTS ou entrée sur concours) auront pour réponse « oui », « non » ou « en attente ». Pour ceux qui ont demandé une filière non sélective comme les licences par exemple, les réponses seront « oui », « en attente » ou «oui si».

Ce qui a changé en 2019

Des ajustements ont été effectués cette année, avec en premier lieu le resserrement du calendrier. Comme annoncé par la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche Frédérique Vidal en décembre dernier, la phase principale qui est habituellement ouverte jusqu’au mois de septembre se finira le 19 juillet prochain.

La grande nouveauté de cette année, ce sont les dossiers des candidats sur Parcoursup pour la rentrée 2019 qui ont été anonymisés, afin de réduire les inégalités lors de l’affectation.  Ainsi, le nom, le prénom, l’âge ou encore le domicile des candidats qui se sont inscrits sont anonymes si ces données « ne sont pas nécessaires à un examen éclairé du dossier du candidat » annonçait Frédérique Vidal.

Les délais de réponses ont également été raccourcis. A partir de ce mercredi 15 jusqu’au dimanche 19 mai, puis trois jours à partir du 20 mai, les candidats devront donner une réponse aux établissements leur ayant fait une proposition d’admission. Ces délais ont été raccourcis afin d’accélérer les choix des élèves et de faire baisser ceux qui seront «en attente».

Jean-Michel Blanquer assure que « chacun aura une affectation » cette année

Invité de LCI, le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a défendu la plateforme d’accès post-bac. « On a affecté 30.000 étudiants de plus l’année dernière grâce à Parcoursup » affirme t-il, avant d’ajouter : « Il n’y a plus aucun tirage au sort contrairement à ce qu’il y avait eu dans le système précédent. »

Le ministre a également souligné les progrès de Parcoursup qui avait fait l’objet de vives oppositions depuis son apparition l’année dernière. « On a affecté plus de 20% de bacheliers professionnels en plus en BTS. Même chose pour les bacheliers technologiques en DUT. Même chose pour les élèves des académies de Créteil et Versailles, qui ont été davantage dans les universités de Paris » explique Jean-Michel Blanquer, avant de conclure que « chacun a droit à une affection et aura une affectation » cette année.

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.