Aucune fermeture d’école d’ici à 2022, selon le chef de l’Etat

Selon plusieurs médias, le président de la République Emmanuel Macron devait faire lors de son allocution, plusieurs annonces positives concernant l'école. (Article publié le 17 avril, mis à jour le 19 avril)

Classe de CP - shutterstock

Classe de CP – shutterstock

Le président de la République Emmanuel Macron a reporté son allocution télévisée prévue lundi 15 avril suite au terrible incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris. Selon plusieurs médias -notamment RTL ou Les Echos– et dans le cadre du grand débat national, le chef d’Etat avait prévu d’annoncer de « plafonner à 24 le nombre d’élèves pour toutes les classes de grande section de maternelle, de CP et de CE1″. Il devait également annoncer qu' »aucune fermeture d’école [n’aurait lieu] jusqu’à la fin du quinquennat ».

« Plus de 25 élèves » en primaire

Cette mesure devrait s’appliquer sur tout le territoire, en réponse aux revendications qui subsistent autant en zone rurale que dans les grandes villes. L’année dernière, le syndicat SNUipp-FSU s’était mobilisé afin que la taille des classes diminue partout en France. « 109 693 c’est le nombre de classes à plus de 25 élèves par classe dans le primaire en France » déclarait-il. « Il est temps de réclamer pour l’école de réels moyens et de façon équitable sur le territoire. La taille des classes est un des leviers de la réussite scolaire, les études sont formelles et le gouvernement en est conscient puisqu’il a décidé de dédoubler les CP en REP+ ».

Pour rappel, le dédoublement des classes de CP et de CE1, a permis de baisser « la proportion des élèves en très grande difficulté de 7,8 % en français et de 12,5 % en mathématiques. »

Comment ?

Le SNUipp-FSU a réagi à cette annonce le 18 avril, s’interrogeant sur le « comment », car « aujourd’hui, c’est plutôt à une baisse régulière du nombre de postes au concours de recrutement des PE qu’on assiste. »
Par ailleurs, « c’est dans toutes les classes du primaire, de la petite section de maternelle au CM2, qu’il y a urgence à baisser les effectifs, avec un seuil abaissé à 20 dans l’éducation prioritaire » pour le syndicat. Enfin, le syndicat redoute que l’allègement prévu pour les classes de grande section de maternelle, de CP et de CE1  ne se fasse au détriment des autres classes.

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.