En collège REP, les 6e et les 5e sont des as de la programmation et de la robotique

Au collège Boris Vian dans le 17e arrondissement de Paris, les élèves préparent la Robocup Junior Ile-de-France . Reportage vidéo.

Dans le cadre du concours Robocup Junior Île-de-France qui aura lieu ce 17 avril 2019, des élèves de 6ème et de 5ème du collège Boris Vian -classé réseau d’éducation prioritaire (REP)- à Paris 17e expérimentent la programmation de robots et la conception d’objets à l’aide d’une imprimante 3D, conçue par le sponsor Dremel.

Dans ce collège, un club de robotique est ouvert aux élèves sur la base du volontariat et en dehors des heures de cours. Ils sont supervisés par leur professeure de mathématiques, Khaoula Romdhane. Dans une ambiance studieuse, les élèves utilisent l’imprimante 3D, construisent des robots à l’aide de legos, et programment les mouvements des robots avec une clé USB.

Le concours Robocup Junior Île-de-France

L’édition 2019 du concours Robocup Junior Ile-de-France se déroulera ce jeudi à la Cité des Sciences et de l’Industrie.  Ce concours est à destination des jeunes élèves dès la moyenne section, et jusqu’à l’âge de 19 ans. Les équipes sont composées de deux à quatre élèves.

Les élèves du collège Boris Vian y participeront pour la première fois. Ils devront présenter une « performance robotique créative, interactive et collaborative« . Un jury sera présent pour évaluer leurs robots et leur programmation.

Partagez l'article

2 commentaires sur "En collège REP, les 6e et les 5e sont des as de la programmation et de la robotique"

  1. RIVOIRE Pierre  20 avril 2019 à 23 h 27 min

    Bonjour,

    Bien que dans une intention très louable, vous présentez ici une exception et ce à plusieurs titres, car cette activité se déroule :
    – en dehors des heures de cours,
    – sur la base du volontariat des élèves,
    – grâce au dévouement d’une enseignante de Mathématiques,
    – avec des matériels dont la quasi-totalité des enseignants de Mathématiques ne disposent actuellement pas dans leur pratique.

    Ce faisant vous occultez un pan entier des disciplines du bloc-sciences du collège, la Technologie.

    Ce cas isolé induit en erreur.
    Il détourne le rôle primordial de la Technologie au collège dans ce genre d’exercice en matière de programmation et robotique. Il occulte la constance et la réalité d’un enseignement obligatoire aux niveaux évoqués et ceux ultérieurs, assuré par les professeurs :
    – bien évidemment durant les heures de cours,
    – pour tous les élèves
    – à l’aide de matériel informatique dédié (PC ou tablettes et logiciels) et de matériels de fabrication, disposés spécifiquement à cet effet dans une salle – le « Labo » de Techno – pensée et et organisée pour que chaque élève puisse tout à la fois travailler en équipe restreinte – en « îlot » – et simultanément faire preuve d’autonomie et d’esprit collaboratif,
    – et, si possible bien que le contexte éducatif actuel obère gravement ce qui était une règle, en groupes-classes allégés.

    Il n’est alors plus question de volontariat, de bénévolat, de club ou d’atelier en dehors des cours obligatoires.
    Depuis le Plan « Informatique pour tous » du Ministre J.Lang en 1986 les profs de Techno ont toujours été au fil des réformes successives les initiateurs, les maîtres d’oeuvre et les réalisateurs dûment formés et accomplis du champ Informatique.

    Par conséquent il est choquant que vous mettiez en exergue un cas isolé et exceptionnel au sens littéral du terme alors que quotidiennement des enseignants de Technologie appliquent et excellent dans ce que leurs programmes leurs imposent en matière de codage, d’utilisation de logiciels de programmation et de modélisation 3D, de finalisation matérielle de leurs conceptions virtuelles grâce aux outils numériques qui les concrétisent.

    Pour exemple neutre et récent, veuillez bien consulter ce reportage :
    https://www.educavox.fr/alaune/a-fond-pour-la-robocup

    Avec mes sincères salutations.

    Pierre RIVOIRE
    Vice-Président de PAGESTEC – Association nationale des professeurs de technologie
    https://www.pagestec.org/

    rivoirep@aol.comSignaler un abus

    Répondre
  2. BENOIT  8 août 2019 à 20 h 54 min

    Bonjour,

    je suis prof de svt en collège. Ma femme est prof de maths dans un autre collège.
    Nous constatons tous les 2 que beaucoup de profs de techno ont peu de connaissance ou de volonté pour ce genre d’activité.
    Ce sont souvent les autres profs de sciences qui s’y mettent sérieusement.
    Cordialement,
    Benoit.Signaler un abus

    Répondre

Laisser un commentaire à BENOIT Annuler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.