Le plan « violences à l’école » de Jean-Michel Blanquer reporté

Le plan "violences à l'école" qui devait être présenté aujourd'hui a été reporté pour la quatrième fois.

Capture d’écran LCI

Le plan pour lutter contre les violences à l’école qui devait être présenté aujourd’hui a été une nouvelle fois reporté. Annoncé par le ministre de l’Education nationale Jean Michel-Blanquer en octobre dernier, il avait été décidé suite aux manifestations de violences survenues au lycée Edouard Branly de Créteil où deux enseignants avaient été agressés par des élèves.

Des professeurs avaient créé un hashtag sur Twitter, #PasDeVague révélant un malaise enseignant suite aux violences perpétrées dans les établissements scolaires.

Le plan a été repoussé une première fois à la mi-décembre, puis fin janvier, jusqu’à ce mercredi 6 mars, pour être une nouvelle fois reporté. Au ministère de l’Education nationale, certains arbitrages ne sont toujours pas rendus, selon le journal de 9h sur FranceInfo. En effet, un consensus paraît difficile à trouver avec les autres ministères impliqués (Justice, Intérieur, Santé) concernant la sécurité autour des établissements, la création d’espaces dédiés pour les élèves « poly-exclus » ou encore la responsabilisation des familles d’enfants violents.

Les sanctions pour les familles concernées font débat

Jean-Michel Blanquer s’était exprimé sur les violences scolaires et estimaient que les familles reconnues responsables de ces violences feraient l’objet de sanctions. Des sanctions  « au cas par cas », car « le respect d’autrui prend racine d’abord dans la famille et doit être conforté par l’école. Ce n’est pas la même chose si vous avez une mère de famille seule avec quatre enfants et qui n’arrive pas à s’y prendre, là vous n’allez pas lui charger la barque » avait-il indiqué.

Quant à l’idée de suspendre les allocations pour les familles d’enfants violents, certains députés de la majorité avaient exprimé publiquement leur opposition et le sujet avait suscité une polémique.

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.