Service national universel : Gabriel Attal souhaite accélérer le processus de généralisation

Interrogé ce matin sur Europe 1, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale souhaiterait voir le Service national universel « aller plus vite ».

Capture d’écran Europe 1

« Si en 2022-2023 on pouvait avoir la généralisation, ce serait bien » a déclaré Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’Education nationale ce matin sur Europe 1. Le Service national universel (SNU) destiné aux jeunes de 16 ans était l’une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron et sera expérimenté dès juin prochain, sur la base du volontariat.

Le secrétaire d’Etat auprès de la Jeunesse souhaite que le dispositif puisse « aller plus vite ». En charge du dossier, il explique qu’il y a deux conditions  : en premier lieu que « la sécurité des jeunes soit absolument garantie » puis qu’il « faut des encadrants formés spécifiquement au SNU ».

Un appel à candidatures lancé en mars

Pour rappel, durant cette première phase de test dans laquelle 800 000 jeunes de 16 ans seront convoqués pendant un moistreize départements pilotes –un par région– ont été sélectionnés pour la première phase du dispositif. « Le 4 mars, dans une semaine, nous allons lancer un appel à candidatures pour des volontaires» précise Gabriel Attal. Il explique qu’il va insister auprès des préfets et des recteurs pour que les jeunes volontaires représentent la « diversité de la jeunesse française ».

Gabriel Attal confie également que cette diversité sera «à la fois d’origine sociale et de statut» avec notamment des lycéens en classe de seconde, mais aussi des apprentis, des jeunes en situation de handicap ou encore des décrocheurs.

Ce que je constate sur le terrain c’est qu’il y a énormément de jeunes intéressés. La difficulté, c’est que l’on aura trop de volontaires pour cette phase-là. Il faut que la diversité de la jeunesse se retrouve dans les cohortes qui seront appelées dans le service national » Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education Nationale.

Vers un SNU obligatoire

Le SNU va devenir obligatoire en s’inspirant de la Journée de défense et citoyenneté (JDC). Appelé aussi « recensement citoyen », tous les jeunes Français doivent l’effectuer entre leur 16e et leur 25e anniversaire. « La JDC est obligatoire et si vous ne la faites pas, vous ne pouvez pas passer votre permis de conduire, votre bac et il y a un certain nombre de verrous comme cela » explique t-il.

Il confie que le système actuel du JDC sera repris pour le SNU. « Cela fonctionne plutôt bien puisque la JDC, il y a 98% de chaque classe d’âge qui la fait » conclut-il

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.