Parcoursup : les dossiers des candidats pour la rentrée 2019 seront anonymisés

Le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a décidé, suite à plusieurs réunions avec des représentants des établissements du supérieur, que les dossiers sur Parcoursup seraient anonymisés.

Capture d’écran

Dans un communiqué publié hier, le ministère de l’Enseignement supérieur a annoncé que les dossiers des candidats sur Parcoursup pour la rentrée 2019 seront anonymes, suite à plusieurs réunions avec la Conférence des grandes écoles, la Conférences des présidents d’université et l’Association des proviseurs de lycée à classes préparatoires aux grandes écoles. Une mesure qui vise à lutter contre la discrimination et favoriser l’égalité des chances pour tous les futurs étudiants.

Ainsi, le nom, le prénom, l’âge ou encore le domicile des candidats qui s’inscriront sur la plateforme d’accès à l’Enseignement supérieur seront anonymisés, si ces données « ne sont pas nécessaires à un examen éclairé du dossier du candidat ». A contrario, le communiqué stipule que les données du candidat ne seront pas anonymisées « dans le cas où la formation dispose d’un internat ou prévoit des entretiens ou un concours, ou recrute par la voie de l’apprentissage. »

Egalité des chances

Suite aux nouvelles règles de la loi ORE (Orientation et réussite des étudiants), et à la suppression de la sectorisation académique, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, a souhaité anonymiser les copies pour faciliter l’insertion des jeunes, notamment ceux issus des quartiers défavorisés. « Les différentes données disponibles témoignent en effet des progrès réalisés en direction d’une plus grande ouverture sociale et géographique de l’enseignement supérieur» indique le communiqué. A noter qu’en 2018, 17 500 candidats de l’académie de Créteil ont reçu au moins une proposition d’une formation dans la capitale, soit une hausse de 64,8 % par rapport à l’année précédente.

Le Défenseur des droits, Jacques Toubon, avait récemment déclaré au Figaro souhaiter rendre « effective la possibilité de mobilité géographique pour les candidats qui le souhaitent, en particulier en Île-de-France » et « favoriser l’accueil de candidats boursiers dans toutes les formations de l’enseignement supérieur afin d’atteindre l’objectif de mixité sociale ».

Toutefois, le lycée d’origine restera visible sur Parcoursup. Selon Europe 1, les prépas et les grandes écoles sont « hostiles à une telle anonymisation qui complique leur travail de sélection et les empêche de garantir la diversité dans leurs classes ».

Partagez l'article

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.