Drancy : un collège en grève depuis début février

A Drancy, le collège Jorissen a instauré l’opération « collège désert ». Le point avec Pauline Godbillot, enseignante d'histoire-géographie.

pénurie de professeurs

AKK photo – Shutterstock

Depuis lundi 4 février, le collège Jorissen de Drancy (93) est paralysé. Les enseignants et le personnel de l’établissement, -près de 50% selon un communiqué des personnels du collège- ont poursuivi la grève cette semaine.

Le collège a soumis des revendications majeures à la Direction des services départementaux de l’Education nationale de la Seine-Saint-Denis (DSDEN), qui dépend de l’Académie de Créteil. « Nous avons besoin en premier lieu d’un CPE » affirme Pauline Godbillot, professeure d’histoire-géographie et représentante du SNES avant de renchérir : « Actuellement, les incidents sont nombreux, 25 conseils de discipline ont eu lieu depuis le début de l’année, ce qui est très rare ».

Un incident impliquant une élève de 4ème a eu lieu vendredi 1er février dernier dans ce collège classé en réseau d’éducation prioritaire (REP). Cette dernière a mis le feu aux cheveux d’une assistante d’éducation. La jeune fille a été suspendue et passera devant un conseil de discipline. Même si l’assistante d’éducation n’a pas été blessée, les professeurs ont décidé de faire une grève, reconductible qui sera reconduite jusqu’à vendredi 15 février inclus. « Cet incident était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase » martèle l’enseignante « en décembre dernier, des élèves avait déjà mis le feu à l’établissement et il s’agissait d’un acte prémédité sur les réseaux sociaux ».

 Manque de moyens humains à l’échelle locale et départementale  

Les personnels du collège Jorissen demandent par ailleurs plus de moyens à l’égard de la dotation horaire globale (DAG). Il s’agit de l’enveloppe horaire octroyée à l’établissement par l’académie concernant les effectifs. La DAG se verra amputée de 19h à la rentrée 2019, une décision insensée pour Pauline Godbillot. « Nous avons déjà du mal à fonctionner aujourd’hui avec une qualité d’enseignement nécessaire dans un établissement où le climat scolaire se dégrade. Nous allons devoir supprimer des demi-groupes alors que nous avons des élèves en difficulté qu’on n’arrive plus à intégrer correctement en classe car ils sont décrocheurs ». Deux congés maladies d’enseignants ont été prolongés et un professeur a récemment donné sa démission.

Le manque de personnel est un problème structurel qui ne touche pas uniquement l’établissement de Drancy mais quasiment tous les établissements du département. «Nous avons le ressenti que l’égalité des chances dans le 93 n’est pas une réalité; sur les dotations, la majorité des écoles perdent des heures pour la rentrée prochaine, REP ou non» constate l’enseignante d’histoire-géographie. Le personnel de l’établissement participera à l’action départementale du rassemblement qui aura lieu demain devant la direction académique (DA) de Bobigny.

Soutien des parents d’élèves

Le collège a organisé une occupation nocturne avec les parents d’élèves. Un succès, puisqu’une centaine de parents se sont déplacés et ont apporté leur soutien, confie Pauline Godbillot. « Nous avons écrit un courrier à la DA que les parents ont tous signé. »

Les parents d’élèves ont également exprimé leurs inquiétudes quant au diplôme national du brevet (DNB) et aux retards d’apprentissage dus à la grève. Les personnels de l’établissement les rassurent en expliquant que le remaniement de la progression des élèves de 3ème s’inscrit dans leur quotidien et qu’une priorisation sera effectuée pour pallier ce retard.

Partagez l'article

2 commentaires sur "Drancy : un collège en grève depuis début février"

  1. Temo Zhour  14 février 2019 à 9 h 31 min

    Je suis maman d’un élève de ce collège et nous regrettons que nos enfants n’aient pas les mêmes chances de réussite que les autres,
    Nous sommes très inquiets pour la sécurité et l’avenir de nos enfants et nous espérant que les revendications seront entendues.Signaler un abus

    Répondre
  2. Bernard  14 février 2019 à 23 h 44 min

    La FCPE s’est tout le temps mobilisée avec les parents et les enseignants du college J Jorissen pour que nos enfants aient une éducation de qualité. Ça a fonctionné.
    Le combat de toute la communauté éducative aboutira !
    Pour cela restez mobilisés. Créez un blog ou un groupe de discutions dans FB qui sera partagé à grande échelle.Signaler un abus

    Répondre

Laisser un commentaire à Bernard Annuler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.