Nouvelle première générale à la rentrée 2019 : bientôt l’heure du choix des enseignements de spécialité

Les élèves actuellement en seconde seront les premiers bacheliers « nouvelle formule » en 2021. Les bacs ES, S ou L iront alors rejoindre les bacs A, B, C, D au rayon vintage. Les académies publient les cartes des enseignements de spécialité dans les lycées. Décryptage.

Getty images

A quoi va ressembler l’emploi du temps en première générale à la rentrée 2019 ?

Dans l’emploi du temps de tout élève de première générale, 16 heures par semaine seront consacrées aux enseignements qui composent le « tronc commun ». Quels que soient les enseignements de spécialité que vous choisirez, vous suivrez donc tous des cours de français (4h/ semaine), de langues vivantes (2 langues /4h30), d’histoire-géographie (3h), d’enseignement scientifique (2h), d’EPS (2h) et d’enseignement moral et civique (0h30).

L’une des nouveautés, ce sont les enseignements de spécialité. Il faudra en choisir trois en première. Pour chaque discipline, vous suivrez quatre heures de cours par semaine, soit 12 heures d’enseignements de spécialité en première. Vous garderez deux enseignements de ce type en terminale.

Quels enseignements de spécialité choisir ?

Pour le bac général, il existe sept spécialités généralistes et quatre spécialités rares. Une cinquième spécialité rare biologie-écologie, est proposée uniquement en lycée agricole. Les généralistes sont : histoire géographie, géopolitique et sciences politique ; humanités, littérature et philosophie ; langues, littératures et cultures étrangères (LLCE); mathématiques, physique-chimie ; sciences de la vie et de la terre, sciences économiques. La spécialité LLCE peut se décliner en différentes langues, selon les lycées. Les spécialités « rares » de l’enseignement général sont les suivantes : numérique et sciences informatiques, langues, littérature et cultures de l’Antiquité, sciences de l’ingénieur et arts. Dans les lycées proposant une spécialité artistique, il peut s’agir d’un enseignement en danse, théâtre, musique, histoire des arts, arts plastiques ou cinéma et audiovisuel.

Chaque lycée proposera-t-il tous les enseignements de spécialité ?

Non ! La carte de la répartition de ces enseignements est publiée dans les académies. Pour voir ce qu’il en est près de chez soi, il faut consulter le site du rectorat de son académie .Les grands lycées pourront proposer l’ensemble des spécialités ou presque. Il est prévu que tout élève de lycée général puisse avoir le choix entre au moins 7 des 11 spécialités du lycée général dans un « périmètre raisonnable ». En milieu rural, où les lycées sont éloignés les uns des autres, les choix risquent d’être beaucoup plus restreints.

Et si l’enseignement de spécialité visé n’existe pas dans son établissement ?

S’il s’agit d’un seul enseignement de spécialité, il est possible d’être dirigé vers un établissement proche du sien pour suivre les 4 heures d’enseignement hebdomadaires dans la discipline qui intéresse. Il faut pour cela que les deux établissements se coordonnent, afin que le lycée X, proche du lycée Y, puisse libérer les élèves concernés deux demi-journées par semaine pour leur permettre d’aller étudier au sein d’un lycée voisin. Casse-tête en perspective pour ceux qui composent les emplois du temps ! Des arrangements surtout envisageables en milieu urbain. Si deux ou trois voeux ne sont pas proposés dans le lycée de l’élève, un transfert total vers un autre lycée du secteur peut être proposé. Enfin, si l’un des enseignements de spécialité visés n’est pas accessible dans un établissement suffisamment proche, il sera possible de suivre cet enseignement via le CNED (Centre national de l’enseignement à distance).

Est-il toujours possible de prendre des options ?

Selon les options disponibles dans votre lycée, vous pourrez choisir de suivre un enseignement de trois heures par semaine dans une troisième langue vivante, en arts, EPS ou langue et culture de l’Antiquité, en classe de première. En terminale, trois nouvelles options s’offriront à vous : mathématiques expertes, mathématiques complémentaires ou droit et grands enjeux du monde contemporain. Il vous sera possible d’en suivre deux en tout cette année-là, en théorie, car cela va évidemment dépendre de ce que propose votre lycée.

Partagez l'article

5 commentaires sur "Nouvelle première générale à la rentrée 2019 : bientôt l’heure du choix des enseignements de spécialité"

  1. tristanB  4 janvier 2019 à 10 h 42 min

    Dans les spécialités généralistes il y a aussi les sciences économiques et sociales.Signaler un abus

    Répondre
    • A. Rapede  5 janvier 2019 à 11 h 16 min

      Non, cela n’existe pas dans les enseignements communs en première (et heureusement), mais en « spécialité ».Signaler un abus

      Répondre
  2. moi  22 mars 2019 à 21 h 03 min

    A vous A Rapede

    Pourquoi vous dite-vous « heureusement « qu’il n’y a pas sciences économiques et sociales.Signaler un abus

    Répondre
  3. Djouma tourre  31 mai 2019 à 20 h 30 min

    Quels matières sont comprises dans « enseignement scientifique »Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire – VousNousIls.fr 1 bis rue Jean Wiener – Champs-sur-Marne 77447 Marne-la-Vallée Cedex 2.