Violences : la FCPE Saint-Denis invite les parents à en parler autour d’un café

La ville de Saint-Denis organise cette semaine des Assises citoyennes contre les violences. Dans ce contexte, la FCPE locale a invité les parents d’élèves à débattre de ces questions autour de cafés. Explications avec les organisateurs Arnaud Blanc et Catherine Denis.

Café des parents

Café des parents © FCPE Saint-Denis

Comment est venue l’idée de créer ces cafés ?

D’abord parce que les enfants sont les premières victimes de la violence sur le territoire de Saint Denis. Le déclic est arrivé en mai 2017 suite à la fête de l’écrit du collège Fabien, établissement REP dans le quartier Delaunay Belleville. Nous avons été frappés par le nombre d’enfants du quartier qui vivaient dans les nuisances.

Un documentaire sur le quartier réalisé sur une classe de CM1 de l’école élémentaire Victor Hugo nous a aussi particulièrement interpelés. 80% des élèves ont spontanément témoigné des « embrouilles liées à la drogue » qui leur compliquaient leur quotidien.

A partir de là, nous avons souhaité agir avec l’idée que l’école, les parents et les habitants peuvent être des acteurs de 1er plan dans la politique de prévention. Une alliance à l’initiative d’un réseau de parents et d’habitants du quartier a été mise en place pour lutter contre les violences.

Un Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) restreint sur le collège Fabien s’est tenu en septembre 2017. De la même manière, sous l’impulsion d’un groupe FCPE, différents CLSPD restreints se sont tenus tout au long de l’année scolaire dans d’autres quartiers de la ville (autour du collège Barbusse, du lycée Paul Eluard par exemple).

Différentes actions ont été menées dans les établissements scolaires sous forme de conférences, brocantes ou encore cafés des parents…

En parallèle dans la ville, différents collectifs ont agi et interpelé l’institution sur des problèmes de violence.

C’est ainsi qu’avec d’autres collectifs, associations et la municipalité, nous avons convergé sur l’idée d’organiser des assises citoyennes contre la violence. Les parents d’élèves ont alors proposé d’organiser des cafés des parents.

Pourquoi les avoir créés ?

Le café des parents est l’outil classique des parents d’élèves pour créer des discussions et du lien avec les autres acteurs de la communauté éducative. Ces cafés peuvent être organisés, en fonction des établissements, sur différentes thématiques qui touchent à la parentalité ou plus simplement pour échanger autour du fonctionnement de l’École.

Il nous semblait pertinent d’utiliser ce format pour permettre aux parents de s’exprimer sur le sujet de la violence que subissent les enfants.

Souvent des conférences ou des débats sont organisés sur le sujet des violences. Si avoir des avis de spécialistes est toujours intéressant, il est important aussi d’avoir une expression des parents d’élèves. C’est également l’occasion de partager des expériences sur les scolarités de nos enfants, d’échanger sur des craintes, des rumeurs, des projets, des voyages scolaires.

Concrètement, comment se déroulent ces cafés ?

Les cafés sont très ouverts. Outre les parents, la direction des établissements, des enseignants et des habitants du quartier y participent. Nous avons choisi d’aborder le sujet selon 3 axes : la forme de la violence, comment la prévenir, et que faire si elle arrive. Les participants sont scindés en plusieurs groupes pour faciliter les échanges. L’objectif est de répondre de manière synthétique à chacun de ces axes. A l’issue de la production de chaque groupe nous tentons de faire une synthèse tous ensemble.

Quels sont les retours des parents participants ?

Café des parents

Café des parents © FCPE Saint-Denis

L’exercice a été jugé très intéressant. Vraisemblablement parce qu’il s’agit d’un format qui permet aux gens de s’exprimer librement. Nous avons beaucoup de matière que nous sommes en train de synthétiser. En parallèle, nous avons également interrogé les élèves de collège pour confronter leur vision à celle des adultes. La restitution se fera samedi 1er décembre à la Bourse du travail de Saint Denis.

Ce qui se dégage déjà, c’est que la violence psychologique, le harcèlement ou les déviances des réseaux sociaux semblent plus redoutés que la violence physique. La violence est surtout crainte à l’extérieur des établissements, sur le trajet.

Les leviers pour contrer la violence se sont concentrés sur :

  • le maillage entre les différents acteurs. Il manque la présence d’enseignants dans les différents échanges.
  • l’implication des parents dans les différentes instances des établissements scolaires
  • plusieurs pistes de projets pour les élèves (sur la communication, la citoyenneté, le décryptage des médias, l’apprentissage des émotions)
  • une réflexion sur les punitions
  • les défaillances de l’Institution

Quel impact pour la suite de vos activités ?

De toute évidence, ces ateliers montrent l’importance des parents comme acteur de la communauté éducative. Pour nos actions, cela fixe aussi des priorités. Vraisemblablement nos prochaines discussions entre parents devraient porter sur les violences psychologiques, les problèmes de harcèlement ou les dérives des réseaux sociaux.

En parallèle nous continuerons d’assister aux différentes instances comme le CLSPD pour assurer un suivi des actions qui auront émergé avec les assises et leur impact sur le bien-être de nos enfants.

Souhaitez-vous renouveler cette expérience ?

Les cafés des parents s’inscrivent dans la continuité de l’action des parents dans les établissements scolaires. La thématique de la violence continuera à être débattue sous différentes formes : débats, ateliers, conférences et bien sûr autour d’un café !

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.