Le service national universel sera expérimenté dès juin 2019

Un rapport sur la consultation relative au service national universel a été remis ce lundi 19 novembre à Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale. Il dévoile une nouvelle étape vers sa mise en œuvre, prévue pour juin 2019.

Gabriel Attal était l’invité de RTL hier soir pour parler du SNU. (Capture d’écran)

Le service national universel (SNU) destiné aux jeunes de 16 ans sera expérimenté dès juin 2019 a annoncé Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès de Jean-Michel Blanquer. Un groupe de travail sur le sujet a rédigé un communiqué publié par le ministère de l’Education nationale. Ce communiqué indique que sa mise en place est un «engagement fort du Président de la République» et une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron.

Le SNU s’organisera en deux phases :

  • Une première phase obligatoire: A l’âge de 16 ans, 800 000 jeunes seront convoqués pendant un mois, avec 15 jours en hébergement collectif. Interrogé par Le Parisien, Gabriel Attal précise que les jeunes «pourront être accueillis dans des internats scolaires, des centres de formation, des structures de tourisme social ou encore des bâtiments à usage militaire». Cette première phase sera complétée pendant les 15 autres jours par une mission d’intérêt général qui pourra être réalisée dans des collectivités locales, des associations ou encore dans des institutions.
  • Une deuxième phase basée sur le volontariat : Cette deuxième phase durera trois mois, sera facultative et liée à la défense et la sécurité. Les jeunes volontaires pourront s’engager dans les armées, la police, la gendarmerie, les pompiers ou la sécurité civile. «A titre d’exemple, l’actuel service civique sera l’un des moyens d’accomplir cette seconde phase du SNU» comme annoncé dans le communiqué.

Gabriel Attal souhaite que les jeunes participants soient les «représentants de la jeunesse française». Cité dans le communiqué, il rappelle que «l’objectif initial du SNU est de favoriser la participation et l’engagement de chaque jeune dans la vie de la Nation, de valoriser la citoyenneté et le sentiment d’appartenance d’une communauté rassemblée autour de ses valeurs, de renforcer la cohésion sociale et de dynamiser le creuset républicain».

« 75% des jeunes sondés favorables aux objectifs du SNU »

Le communiqué relaye une étude qualitative représentant des jeunes et des parents d’élèves, ainsi qu’une consultation numérique (qui a réuni 75 000 participants) notamment menée durant les Journées Défense et Citoyenneté (JDC). Les résultats menés en JDC montrent que 75% des jeunes sondés sont favorables aux objectifs du SNU, contre 25,3% qui ont exprimé leur désaccord sur le SNU ; d’une part car il est imposé et d’autre part car ils se demandent «comment ils vont pouvoir le concilier avec leurs activités.»

En outre, ils sont 90% à penser que le SNU permettra «de rencontrer des jeunes de régions et milieux sociaux différents», 77% considèrent que cela renforcera la connaissance de leurs droits et devoirs de citoyens tandis que 64% montrent un «intérêt marqué» pour faire un point sur leur orientation. Enfin, parmi les jeunes sondés, 33% des filles et 28% des garçons se déclarent «intéressés par l’idée de maximiser les bénéfices de cette expérience et de prolonger leur SNU dans une forme de service volontaire».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.