CAPPEI : un bilan désastreux pour les RASED

Le collectif RASED s’inquiète de l’avenir des métiers de l’adaptation scolaire, menacés par la réforme de la formation des enseignants spécialisés.

enfants autistes en maternelle

Dmitriy Bezborodkin – Shutterstock

Mis en danger par les suppressions de postes de la rentrée 2012, les RASED seraient à nouveau menacés. Le collectif RASED a alerté dans un communiqué publié la semaine dernière sur les effets néfastes de la réforme de la formation des enseignants spécialisés, et notamment sur la mise en place du CAPPEI, un diplôme unique commun aux enseignants du premier et du second degré.

Selon le collectif, cette réforme « signe la fin de l’adaptation scolaire et notamment de la rééducation à l’école et du dispositif RASED ». Or, « les personnels des RASED témoignent de la forte croissance des demandes d’aide au RASED formulées par les enseignants des classes et de leur impossibilité à répondre à toutes ces demandes, faute de moyens ».

Dans un article publié l’année dernière dans l’Humanité, les professionnels s’inquiétaient déjà de l’impact de la mise en place du CAPPEI sur l’activité des maîtres E et G et des psychologues scolaires qui composent les RASED. En effet, avec la réforme, ils seraient davantage mis dans une posture de conseiller auprès de l’enseignant et n’agiraient plus directement auprès des élèves. « Nous deviendrions alors de simples prescripteurs de soins, comme un médecin signant des ordonnances, déplorait Isabelle Guillard, présidente de la Fnaren, fédération de rééducateurs de l’Education nationale. Or, nous pratiquons un métier essentiellement tourné vers l’intervention auprès des enfants, en dehors de la classe, avec pour but de les amener à une posture d’élèves. »

Pour préserver les RASED, le collectif réclame donc « que les deux dominantes du parcours ‘travailler en RASED’ soient clairement identifiées et offertes dans tous les lieux de formation », « que le ministère réaffirme les missions et les pratiques actuelles des rééducateurs (maîtres G) et des maîtres d’adaptation (maîtres E) dans l’école », et «  que l’aide relationnelle, si ce nom perdure, soit inscrite explicitement dans la continuité et la filiation de l’aide rééducative ».

2 commentaires sur "CAPPEI : un bilan désastreux pour les RASED"

  1. BONNEFOIS  25 novembre 2018 à 11 h 25 min

    Et que dire de la fin des options qui permet à tout CAPPEI de postuler sur un poste de RASED prioritairement devant ceux qui sont en formation RASED E ou G au rique que leur formation s’arrête en cours de route ou pour les deuxièmes années passant leur examen en septembre de ne pas pouvoir le passer au bout de 2 ans de formation puisqu ils risqueront d’être éjectés de leur poste RASED attribué provisoirement !!!
    Cette formation réduite à peau de chagrin demande un.investissement énorme et on ne nous assure même pas de pouvoir aller au bout !!! C est une honte et de l’argent jeté par les fenêtres car ces formations ont un coût pour l Education Nationale
    C est aussi nier la spécifité de ces fonctionsSignaler un abus

    Répondre
  2. HENRI CASTEL  27 novembre 2018 à 17 h 16 min

    On voit ici toute la misere des petits auxquels il semble que l’on a pas penséSignaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.