73% des Français jugent les enseignants « compétents »

Sept Français sur 10 estiment que les professeurs sont "compétents", selon un sondage Odoxa. 72% ont massivement soutenu la mobilisation du 12 novembre.

Shutterstock

Les Français ont une très bonne image des enseignants. C’est ce qu’affirme un sondage Odoxa-Presse régionale publié ce lundi 12 novembre. Ainsi, pour 73% des Français, les enseignants sont « compétents », 71 % des personnes interrogées les trouvent «sympathiques», 62 % les pensent «soucieux de leurs élèves» et 58 % les jugent «dévoués», selon le Télégramme. A l’inverse, seulement 49% des Français trouvent que les professeurs sont « efficaces », tandis que 42% expriment des doutes sur leur capacité à travailler. L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 988 Français sur internet ainsi que 1003 salariés du service public, parmi lesquels 209 dépendent de l’Education nationale dont 119 enseignants.

Du côté des professeurs,  ils sont 92% à s’estimer « travailleurs », 82% à se juger « efficaces », 93% à penser qu’ils sont « dévoués » ou encore 82 % à ne pas penser qu’ils seraient des «privilégiés».

Les Français favorables à la grève du 12 novembre

Alors que les enseignants et personnels d’établissements se sont mobilisés le 12 novembre pour demander l’annulation des suppressions de postes dans le secondaire, le sondage souligne que cette grève est justifiée. En effet, 72% des Français disent soutenir la grève de lundi, qu’ils soient salariés du privé (82%) ou enseignants (91%). Malgré un budget en augmentation, 59% des Français -dont 72% du secteur public- considèrent que le gouvernement « ne fait pas assez d’efforts pour l’éducation nationale. » Enfin, un Français sur deux interrogé estime qu’il ne faut pas privilégier le primaire, au détriment du collège et du lycée.

Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a évoqué lundi soir, lors de l’émission politique de Figaro Live, que le taux de grévistes était de 10,98%. « On ne peut pas parler de succès » a t-il affirmé. Les organisations syndicales estiment qu’un quart des enseignants était en grève dans le premier degré et qu’environ un enseignant sur deux était mobilisé dans le second degré.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.