Parcoursup : F. Vidal veut revoir les délais de réponse et le calendrier

Frédérique Vidal ne souhaite finalement pas réintroduire de classement des vœux a posteriori dans Parcoursup.

lycéenne sur un ordinateur

FlyingFifeStudio – Shutterstock

Frédérique Vidal avait promis, il y a quelques semaines, qu’un bilan sur la nouvelle plate-forme d’affectation dans l’enseignement supérieur Parcoursup sera effectué fin septembre. La ministre va dresser ce bilan aujourd’hui lors d’une conférence de presse. Mais elle a déjà dévoilé dans une interview publiée par le Journal du dimanche une partie des ajustements qu’elle souhaitait apporter à la plate-forme pour les années à venir.

Pas de classement des vœux

Si la ministre a depuis longtemps écarté la possibilité d’une réintroduction de la hiérarchisation des vœux, elle avait un temps évoqué la mise en place d’une sorte de classement a posteriori. Cette possibilité semble avoir été définitivement abandonnée. « J’ai interrogé des scientifiques pour voir si cela aurait un impact de hiérarchiser fin juillet ou en phase complémentaire. La réponse est négative. Le constat est qu’à la toute fin juillet, 95% des lycéens ont déjà accepté la proposition qui correspond à leur inscription finale », a indiqué Frédérique Vidal. Pour elle, « pour accélérer la procédure, mieux vaut travailler sur le calendrier que hiérarchiser les vœux ».

Ce réajustement du calendrier avait d’ailleurs été réclamé par le SNPDEN. La lenteur du processus actuel avait, selon le syndicat de chefs d’établissement, perturbé l’organisation des rentrées. « Si Parcoursup a été vécu par certains comme un processus plus long, c’est parce qu’il donnait plus de choix et de temps aux candidats. Mais, j’entends ce ressenti : avec l’ensemble des acteurs et des experts, nous réfléchissons à revoir le calendrier de clôture de la plateforme et les délais de réponse », a affirmé Frédérique Vidal.
Elle a en outre indiqué que « l’an prochain, nous publierons aussi le rang du dernier candidat accepté dans chaque formation, cette information peut être utile à la décision ».

Une amélioration par rapport à APB

La ministre de l’Enseignement supérieur a tiré un bilan positif de Parcoursup. « La plateforme a permis à 25 000 bacheliers de plus qu’APB d’obtenir leur affectation, sachant que nous n’avions que 4 000 candidats supplémentaires inscrits sur la plateforme par rapport à 2017 ».

Une amélioration également constatée par Khaled Bouabdallah, vice-président de la Conférence des présidents d’université. Il avait estimé la semaine dernière sur France info que la rentrée « se passe beaucoup mieux que ce qu’on craignait et beaucoup mieux que l’année dernière ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.