Rapport de l’OCDE sur l’éducation : un « portrait peu flatteur du système éducatif français » pour le SNUipp

Le rapport de l'OCDE "Regards sur l'éducation" 2018 vient de paraître. Pour le SNUipp-FSU, ce rapport est une "mauvaise évaluation pour la France".

jeune prof classe de primaire

© Christian Schwier – Fotolia

Dans un communiqué publié hier, le SNUipp-FSU dénonce les mauvais résultats de la France dans le rapport de l’OCDE « Regards sur l’éducation » 2018, qui vient d’être publié. Pour le syndicat majoritaire du primaire en effet, plusieurs éléments négatifs doivent être soulignés.

Tout d’abord le fait que le gouvernement français « consacre au primaire 15% de ressources en moins que dans les autres pays membres de l’OCDE ». Ce qui se traduit par « un nombre d’élèves par classe plus important que dans les pays comparables, notamment en maternelle avec 23 élèves en moyenne, huit de plus qu’ailleurs ».

Ensuite, « la faiblesse des salaires des enseignantes et des enseignants des écoles, couplée à un temps de travail supérieur à leurs homologues de l’Union européenne ».

60% du temps consacré aux fondamentaux

Le quotidien l’Est-Eclair propose de son côté une petite synthèse de ce rapport qu’il juge « en demi-teinte ». Le rapport montre ainsi que les journées des écoliers français sont trop chargées : « les élèves vont ainsi à l’école 860 heures par an contre 760 pour la moyenne européenne ».

Par ailleurs, le niveau en lecture des écoliers français ne cesse de baisser, alors que « 60% du temps d’instruction est dédié à la lecture et aux mathématiques dans l’enseignement élémentaire ». Les fondamentaux sont donc bien au coeur de l’enseignement, et plus que dans les autres pays de l’OCDE, pourtant avec des résultats inférieurs.

Le SNUipp appelle en conséquence le gouvernement à « un investissement sérieusement réévalué dans l’école », ce qui passe entre autres, par des créations de postes.

2 commentaires sur "Rapport de l’OCDE sur l’éducation : un « portrait peu flatteur du système éducatif français » pour le SNUipp"

  1. Benjamin  14 septembre 2018 à 19 h 22 min

    « 60% du temps consacré aux fondamentaux »

    C’est légalement. Après dans la réalité c’est autre chose:

    – les problèmes de discipline à gérer;
    – l’inefficacité du socio-constructivisme et de la pédagogie de la découverte.Signaler un abus

    Répondre
  2. profencolère  2 octobre 2018 à 23 h 04 min

    « les élèves vont ainsi à l’école 860 heures par an contre 760 pour la moyenne européenne ».

    Le gouvernement n’envisageait-il pas de diminuer les grandes vacances de 2 semaines ? Si les élèves font déjà 100 h de trop, ils risquent de passer à 150 h… Très logique tout ça !!Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.